36

online

Une soirée... avec Céline Dumerc!

Une soirée... avec Céline Dumerc!

  

Bienvenu chers lecteurs d’ISBE, votre curiosité a eu raison de vous… Vous rêvez de passer une soirée avec la Capitaine de l’Equipe de France et du Bourges Basket ? ISBE vous l’offre… oui mais pas tout à fait comme vous l’imaginez.

Tenue de soirée à bannir, enfilez plutôt votre tenue de basket et vivez pendant 40 minutes toute l’intensité d’un match aux côtés de Céline Dumerc. Valérie Garnier a décidé de vous recruter et vous êtes désormais coéquipier(e) de Céline Dumerc l’instant d’un match.

 

Ce soir, vous rencontrez (pour le plaisir...) - ah je vous entends d’ici fredonner sur l’air d’Herbert Léonard quelques phrases… après tout si cela peut vous détendre !! -  l’équipe de Villeneuve d’Ascq qui a donnée du fil à retordre au match aller à votre équipe.

 

 

 

 

Endy Miyem (blessée) vous prête sa tenue « Tango » et vous voilà quelque peu tremblant(e)  à quelques pas de rentrer sur le parquet.

 

Céline Dumerc vous rassure et vous remémore les quelques systèmes qu’il faudra déployer au cours de ce match.

 

Ça y est, vous y êtes, dans le 5 majeur de Valérie Garnier (pourquoi s’en priver). Marianna Tolo récupère le ballon et vous envoie la balle… Céline Dumerc vous fait signe et vous lui passez le ballon afin de mettre en place une première stratégie. En face, vous retrouvez Géraldine Robert, vous l’esquivez et sur un caviar de votre capitaine vous plantez un premier panier, VOTRE premier panier…

 

Ni une ni deux, vous foncez vite en défense car Virginie Bremont mène les débats nordistes … et trompe l’adversaire à plusieurs reprises en fixant et en servant ses coéquipières oubliées. En manque de pression défensive et d’adresse, vous courez après le score en cette fin de premier quart-temps. (+ 10 pts pour l’ESBVA)

 

Céline Dumerc vous rappelle à l’ordre car vous pataugez un peu en défense…  Votre défense individuelle n’est pas assez agressive et vous avez du mal à contenir Géraldine Robert qui remporte quasiment tous ces duels. Mieux armé(e) et plus confiant(e), vous vous relancez dans la bataille et vous engrangez l’énergie de Caps' pour revenir dans la partie. Malgré tous vos efforts, Villeneuve d’Ascq est toujours devant avec 5 unités d’avance.

 

Il est temps pour vous de rentrer au vestiaire, Céline Dumerc vous félicite pour votre implication et vous incite à continuer. Il ne faut rien lâcher… Valérie Garnier remotive l’équipe et vous demande de continuer à défendre comme vous le faîtes depuis le 2ème quart.

 

Retour sur le parquet, vous vous reposez sur le banc et encouragez vos coéquipières. Vous analysez de mieux en mieux le match et Valérie vous donne des pistes de lecture de jeu. Une gorgée de Vittel (oui pourquoi pas), et vous voilà de retour sur le parquet…

 

Alors que vous jouez les yeux dans les yeux et que vous répondez coup pour coup à Villeneuve d’Ascq, la troupe de Fred Dusart mène d’une possession.

 

Il reste désormais moins de 24 secondes… et vous êtes menés de 2 pts… l’idée est simple, attaquer le cercle, réussir le lay-up et provoquer une faute OU prendre le shoot derrière l’arc. Alors que Johanna Leedham tente d’attaquer le cercle, elle vous envoie le ballon.

 

Toute l’attention est donc sur vous et sur un instinct de génie… ou pour vous débarrassez de la « patate chaude », vous jouez avec Céline Dumerc, qui oubliée derrière l’arc… tente de planter un de ses fameux triples ! Le ballon frôle le cercle (oui, j'avais envie qu'il le frôle), effleure la planche (oui, j'en rajoute un peu là)… vous avez les yeux rivés sur les filets… rentrera ? rentrera pas ? Le Prado retient son souffle... Malheureusement pour vous… !

 

 

Toute ressemblance avec un long métrage de Christopher Nolan ayant existé, ne serait que pure coïncidence. 

 

Malheureusement… le shoot  ressortira et votre équipe s’inclinera ?

 

Malheureusement… il rentrera… il donnera donc  la victoire à votre équipe et c’est vous qui êtes condamnés à payer votre tournée… de Mojitos bien sûr! Prévoyez donc de la monnaie. Mais rassurez-vous, vous pourrez vous dire que vous aurez eu LA satisfaction d’avoir fait LA passe décisive du match !

 

 

Ailleurs sur le web
Votre avis