48

online

Le Limoges CSP gâche la fête des Levallois Métropolitans

Le Limoges CSP gâche la fête des Levallois Métropolitans

  

Pour son retour en France, Boris Diaw voulait s’offrir le Limoges CSP en hors d’oeuvre et ce sont au final les Limougeauds qui sont venus gâcher la fête après prolongation en l’emportant sur le score de 87-81.

Tout était bien en place, Boris Diaw retrouvait son vieux compère Flo Piétrus, Rémy Lesca faisait parler la poudre derrière l’arc face à son vieille ennemi Limoges et à la fin du premier quart la partie s’annonçait difficile pour un Limoges CSP qui après avoir été en manque d’inspiration en début de rencontre avait sorti les rames pour refaire son retard avant de craquer à nouveau sous la pression adverse.

Dans le 2ème quart les deux formations vont livrer un beau duel offensif si bien que le score à la mi-temps est sur des normes hautes puisque les équipes rentrent aux vestiaires avec 5 pts d’écart (51-46).

Au retour de la pause tout le monde va resserrer les rangs et pour le coup le match devient beaucoup moins fluide, plus sifflé par les arbitres et on voit émerger, avec les défenses en activités quelques rivalités et un peu de trash talking. Limoges est bien mieux dans son basket et passe devant plusieurs fois pour se retrouver derrière de 2 pts avant le dernier acte.

Cette période sera tendue avec deux équipes qui ne parviennent pas à leurs fins et qui stagnent au scoring. Il y a aussi pas mal de gâchis de part et d’autre avec par exemple Klemen Prepelic, ex-joueur du CSP, qui se lance dans diverses tentatives héroïques qui lui valent même à un moment de se faire reprendre de volée par son coéquipier le patriarche Louis Campbell. Les deux équipes sont à égalité à 3 secondes de la fin avec une possession Limoges. Brian Conklin a un shoot ouvert à deux points mais il le manque !!! Les équipes vont en prolongation (74-74).

Le temps additionnel s’annonce mal pour Limoges mais les hommes de Kyle Milling vont défendre comme des chiens à l’image de Mam’ Jaiteh royal aux contres dans les derniers instants. Kenny Hayes va mettre le feu en attaque et c’est une victoire importante pour le moral des troupes Limougeaudes.

Du côté des stats…

Jaiteh 21 d’évaluation (16 pts - 8 rebonds - 3 contres), 18 pts - 5 passes pour Hayes, Jean-Fred Morency fait son match référence avec son nouveau maillot (11 pts - 4 rebonds - 13 d’éval en 14 minutes). Pour Paris, Prepelic était en feu en première mi-temps, moins en vue en seconde… il termine le match à 21 pts avec un 6/15 aux tirs, Boris Diaw 10 pts - 6 rebonds - 3 passes - 11 d’éval. Bons débuts mais pas de victoire.

Ailleurs sur le web
Votre avis