64

online

L'ASVEL se reprend !

L'ASVEL se reprend !

  
Pro A - ASVEL - JDA Dijon - Charles Kahudi - John Robertson - Ryan Pearson
Crédit photo : Camille Pougnet - Archives ISBE

Hier au soir l'ASVEL recevait la JDA Dijon en Pro A... la Green Team était clairement en mode rédemption dans ce match très tendu entre deux formations qui avait décidé de se mener la vie dure... score final 86-69 !

Si J.D. Jackson souhaitait de l'engagement après la déconvenue face à GranCa en Eurocup mercredi il a dû être servi... Son équipe a montré d'excellentes dispositions en attaque dès l'entame du match ce qui a grandement facilité les choses. Mais la JDA s'est montrée agressive à son tour, voire parfois peut-être un peu trop investie puisque la tension est vite devenue palpable sur le parquet l'Astroballe. Le point fort de la Green Team hier au soir, c'est qu'elle n'a jamais rien lâché même lorsque la Jeanne pouvait prétendre à revenir au score.

C'est dans le 3ème quart que les locaux vont clairement faire la différence dans ce match très agréable à regarder. En effet Villeurbanne va hausser son niveau défensif et l'attaque va suivre alors que la JDA en perd son basket. Dijon passait  alors clairement une partie de son énergie en s'énervant... Au bout de 30 minutes et un 23-13, l'ASVEL menait de 17 pts (70-53).

L'ASVEL plus dure...

Si on compare avec le match d'EuroCup il n'y avait même rien à voir. John Robertson le buste en avant ne lâchait pas d'une semelle Axel Julien, DeMarcus Nelson a délaissé une fois encore sa quête de stats perso pour se montrer plus dur dans l'impact et en défense, Charles Kahudi et A.J. Slaughter ont été impeccables du début à la fin. Et Darryl Watkins s'est montré lui aussi plus agressif, même parfois agacé...

Nervosité ambiante...

Agacée justement, c'est toute l'Astraballe qui s'est retrouvée dans cette état lorsque ça a chauffé entre Valentin Bigote et "L'Homme" Kahudi et lorsque Ryan Pearson s'est emballé avec Amine Noua, la salle entière s'est mise à gronder contre lui à chaque fois qu'il touchait la balle.

Le coin de Camille...

Voici un infime échantillon des nombreuses photos prises par notre photographe Camille Pougnet hier au soir...
 

Entre Charles Kahudi et Valentin Bigote il y avait de l'électricité dans l'air

Ailleurs sur le web
Votre avis