41

online

Calais et Reims assurent dans le top 6 de la LF2...

Calais et Reims assurent dans le top 6 de la LF2

  

Reims, qui a appris le départ à la retraite d'Aurélie Lopez, et Calais ont assuré leur place en playoffs. Leurs places définitives n'est pas encore fixées.

Reims reste 5e de LF2 et joue encore la troisième place de la Ligue 2 Féminine.

  • Reims 65-46 Aulnoye

15-15 | 36-26 | 44-35 | 65-46

 

Drôle de semaine pour Reims qui a annoncé la retraite d'Aurélie Lopez en tant que coach. Semaine aussi cruciale pour la course aux meilleures places des playoffs LF2. Le premier QT est une démonstration collective de la part d'Aulnoye pour répondre au bon départ des Rémoises. Toutefois, le 2e QT est à sens unique. Une défense de Reims plus relevée, et une attaque plus tranchante avec Sarah Ousfar et Maimouna Ba aux commandes (32-23, 17').

 

A la reprise, Clémentine Morateur et Lorraine Lokoka cherchent à combler le break, mais le 3e QT sera très défensif des deux côtés du terrain. Aurélie Lopez fait jouer son atout défensif et profite du manque de continuité adverse dans le dernier quart-temps pour envoyer Fleur Devillers tuer le match (51-37, 33'). Aulnoye court après le score, mais derrière Reims exploite parfaitement les pertes adverses. Victoire méritée et sérieuse de Reims. Aulnoye n'est pas encore sorti d'affaire en LF2 et occupe la dernière place de relégable.

 

Sarah Ousfar enregistre un nouveau double-double : 17 points, 11 rebonds et 3 passes. Fleur Devillers sort du match avec 14 points pour 5 rebonds et 3 passes. Maimouna Ba apporte 11 points pour 5 rebonds. 

 

Calais fait douter Strasbourg qui n'est pas assuré de rester en LF2 la saison prochaine

  • Calais 73-51 Strasbourg

23-6 | 47-25 | 66-37 | 73-51

 

Comment plier un match en moins de 20 minutes ? Faites comme Calais. Derrière Shawnta Dyer, Calais démarre avec un 8-0 et avec es pertes de balles, le manque d'adresse et les fautes de Strasbourg, Calais enchaîne avec 22-6 avec Elise Prod'homme ou encore Ornella Bankole qui fait jouer son adresse (30-8, 13').

 

La SIG ne réagit pas ou peu. Le match suit son cours et voit Calais dérouler tranquillement son jeu. L'effectif nordiste tourne, mais la SIG n'a toujours pas la solution pour combler ce faux départ, mais également la suprématie des locales. Dyer et Bankole mettent vraiment fin au débat dans les dernières minutes du 3e QT en infligeant un 15-6, ce qui fait 64-33 à 12 minutes de la fin du match.

 

Le match est plié. La SIG n'est pas assurée de finir dans le peloton qui va survivre et rester en LF2 la saison prochaine. Si Limoges, Dunkerque et Roanne font partie du premier wagon pour la NF1, la SIG n'a qu'une victoire de plus qu'Aulnoye qui est le dernier relégable de la LF2.

 

Dyer finit avec 16 points, 10 rebonds. Prod'homme apporte 17 points. Bankole assure en sortie de banc 10 points et 5 rebonds.

Ailleurs sur le web
Votre avis