72

online

Récompenses ISBE : MVP français de Pro B : Michel Morandais...

Récompenses ISBE : MVP français de Pro B : Michel Morandais (CCRB)

  

Inside Basket Europe décerne ses récompenses de la saison de Pro A et de Pro B. Pour élire les meilleurs joueurs et entraîneurs du championnat, les rédacteurs d’ISBE ont donné 3 noms pour chaque catégorie : le premier récolte 3 points, le deuxième 2 points et le troisième 1 point.

Nous attaquons désormais les titres les plus importants de la saison. Et aujourd’hui, nous élisons le MVP français de Pro B. Un grand duel a eu lieu entre l’ailier de Châlons-Reims Michel Morandais et l’arrière du Champion de France Boulogne-sur-Mer Angelo Tsagarakis. Et c’est l’ancien international Michel Morandais qui est couronné. Recrue surprise du CCRB l’été dernier, le guadeloupéen venait de passer une saison blanche dans le monde professionnel. Il jouait dans un club régional de son île natale les Phoenix 95 de Petit-Bourg et marquait plus de 30 points par match ! Après deux saisons très moyennes au Paris-Levallois, il revenait donc en LNB par la petite porte. Et alors que beaucoup d’experts doutaient de ce retour, Morandais a fait taire tous les sceptiques. Dès le début de saison, il a très vite montré qu’il était très loin d’être cramé. Présent dans tous les secteurs de jeu, il a fait parler son expérience (Italie, Barcelone, le SLUC Nancy où il a notamment joué l’EuroLeague) : adroit à longue distance, présent aux rebonds et aux passes décisives, l’ailier a été l’assurance tous risques de Nikola Antic. Surtout il a fait preuve d’une immense intelligence de jeu. Lorsque son adresse à 3 points, sa principale force, n’était pas au rendez-vous,  il savait à chaque fois ne pas insister dans ce secteur de jeu pour s’employer à pénétrer vers le panier ou à faire jouer ses coéquipiers. Auteur de plusieurs shoots improbables, Michel Morandais a assuré le spectacle au complexe sportif René Tys et au palais des sports Pierre de Coubertin. Il a réalisé plusieurs cartons dans la saison comme ses 24 points, 10 rebonds, 4 passes décisives, 3 interceptions, 34 d’évaluation à Rouen ou encore ses 27 points, 9 passes décisives, 7 rebonds, 29 d’évaluation à Saint-Quentin. Au final, il compile des statistiques de 14.1 points à 44 % aux shoots dont 33 % à 3 points, 4.5 rebonds, 2.4 passes décisives, 1.5 interceptions pour 14.7 d’évaluation en 29 minutes. Il termine la saison meilleur marqueur français et meilleure évaluation française du championnat. Il n’a pas fini de faire parler son expérience pour mener le CCRB vers une victoire en finale des Playoffs.

 

 

Arrive donc deuxième le sniper de Boulogne-sur-Mer Angelo Tsagarakis. Un moment meilleur marqueur français du championnat, le franco-grec a fait preuve d’inconstance notamment à la fin du championnat. Mais cela ne l’a pas empêché de réaliser la meilleure saison de sa carrière en France avec 13.1 points à 38 % aux shoots dont 38 % à 3 points, 2.9 passes décisives, 1.9 rebonds, 1.2 interceptions pour 11.1 d’évaluation en 30 minutes de jeu. Il est parfaitement entré dans le jeu porté vers l’offensive de son coach Germain Castano. On saura dans les prochaines semaines s’il découvrira enfin la Pro A avec son club.

 

En troisième position arrive le pivot de Saint-Quentin Julien Lesieu. Même s’il a été moins en vue que sa saison dernière où il avait compilé 15.5 points, 8.8 rebonds pour 18.3 d’évaluation, le natif du Nord est sans hésitation le meilleur pivot français du championnat avec 13.2 points à 52 % aux shoots, 7.1 rebonds, 1.2 passes décisives, 1 interception pour 14.5 d’évaluation en 28 minutes de jeu. Malheureusement son club ne s’est pas qualifié pour les Playoffs après sa dernière défaite sur le parquet de Denain.

 

Les résultats complets : 

 

1er : Michel Morandais (CCRB) : 15 points

2ème : Angelo Tsagarakis (Boulogne-sur-Mer) : 12 points

3ème : Julien Lesieu (Saint-Quentin) : 6 points

4ème : Olivier Romain (Saint-Quentin) : 3 points

 

Les autres récompenses : 

 

Meilleure progression de Pro B : Olivier Romain (Saint-Quentin)

Meilleur défenseur de Pro B : Kévin Joss-Rauze (CCRB)

Meilleur coach de Pro B : Germain Castano (Boulogne-sur-Mer)

Ailleurs sur le web
Votre avis