85

online

Liga Endesa : le Barca remporte le classico !

Liga Endesa : le Barca remporte le classico !

  

 

"El Classico", le match tant attendu opposant Barcelone et le leader, le Real de Madrid pour finir cette 13ème journée de la Liga Endesa. Le remake de la série pour le titre de champion qui a vu le Barca s’imposait après quatre matchs. Tous les ingrédients étaient là pour que ce soit un excellent match et ce fut le cas, avec même les premiers pas sous ses nouvelles couleurs d’Edwin Jackson, qui n’a pas été mauvais loin de là. Dans un match captivant, ce sont les locaux qui l’emportent sur le score de 76 à 68 et qui effacent la contre performance lors de dimanche dernier face à l'Estudiantes.


Ce sont les madrilènes qui démarrent au mieux cette rencontre, en prenant rapidement les devants sur le score de 11 à 6 après trois minutes de jeu. Le secteur intérieur du Barca souffre face à la taille de leur adversaire du soir… Point cocorico du jour, Edwin Jackson (8 points à 3/10 et 2 rebonds) rentre sur le parquet après cinq minutes de jeu. Il se met immédiatement en évidence, en étant pas loin de perdre un ballon anodin… La pression des grands moments dira-t-on. Justin Doellman (12 points et 7 rebonds) nous sort un petit 2+1 acrobatique qui ramène son équipe à un petit point (14-15, 6’), puis c’est au tour de Marcelinho Huertas (10 points et 3 passes) de montrer le bout de son nez, qui va permettre à son équipe de passer devant pour la première fois du match dans la foulée. Du côté des locaux, ce sont les petits jeunes Tomas Satoransky (10 points dont 8 en première période) et Mario Hezonja (5 points)  qui dictent le tempo, portant même les Catalans au tableau d’affichage. Sergio Llull (12 points) manquera l’occasion au buzzer d’égaliser, malgré une remontée du parquet en moins de trois secondes montre en main ! 24 à 22 pour les locaux à la fin du premier acte.


Le Barca attaque fort ce deuxième acte, prenant six points d’avance après une démonstration de jeu sans ballon de Satoransky, qui reçoit la passe de Maciej Lampe (7 points et 3 rebonds) dans la course pour le layup facile (28-22, 12’). Le Real déjoue un peu en attaque, avec une paire d’intérieur qui ne pèse pas beaucoup malgré la différence de taille. Les Catalans en profitent pour effectuer du jeu en transition, un des points forts de l’équipe et l’écart au score passe à +10 (39-29, 15’) ! Bien entendu, il y aura une révolte des visiteurs, par l’intermédiaire de Jaycee Carroll (10 points) et de KC Rivers (7 points), mais naïvement, ils concèdent un panier au buzzer (à quelques dixièmes près…) d’Huertas et le score à la pause est de 47 à 40.

 


Le troisième quart-temps s’équilibre, les deux équipes ayant des séries. Ante Tomic (12 points et 8 rebonds) fait un travail monstrueux dans la raquette du Real de par sa technique. Madrid se retrouve parfois sans solution offensivement et il faut que le porteur de balle sorte un exploit… C’est alors qu’intervient le panier improbable de la journée, une claquette de Salah Mejri sur une remise en jeu, son seul panier du match, alors qu’il y avait 0.5 secondes à jouer !! Le Barca mène toujours, sur le petit score de 58 à 55.

 

Les locaux démarrent tambours battants les dix dernières minutes de jeu, avec un 5-0 dont le premier tir sous son ère barcelonaise d’Edwin Jackson, à trois points (63-55, 32’). Il va ensuite nous gratifier d’un petit layup main gauche deux minutes plus tard.  Barcelone remet un petit écart, approchant dangereusement des dix points pour le Real. Ces derniers ont les tirs ouverts mais la réussite n’est pas présente, surtout à trois points. De l’autre côté, c’est propre, cela déroule, Doellman se retrouve étrangement, tout comme Tibor Pleiss (6 points et 7 rebonds) et le score est de 71 à 60, il reste moins de trois minutes. Doellman nous sort un contre par derrière qui anéanti les espoirs de comeback du Real, enfin de Rudy Fernandez (8 points et 5 rebonds)… Le score final est de 76 à 68 pour Barcelone après un dernier tir à trois points de Jackson.

Ailleurs sur le web
Votre avis