99

online

Episode 1 : Limoges reprend l'avantage du terrain

Episode 1 : Limoges reprend l'avantage du terrain

  

Quel match, mais quel match pour cet Episode 1 de ces finales de Pro A entre Strasbourg et Limoges… Mais comme l’an dernier, Limoges est allé chercher la victoire au Rhénus 68-70.

 

  • Strasbourg 68-70 Limoges

 

14-18 | 27-38 | 46-47 | 68-70

 

Les deux équipes nous ont bien régalés durant cette rencontre. Si Strasbourg tient tête en début de rencontre au Limoges CSP par Matt Howard qui inscrit les 5 premiers points de la SIG ou encore Antoine Diot avec un shoot longue distance, Limoges alors acculé à 5 longueurs, 12-7, intensifie un peu plus le jeu. Jamar Smith derrière l’arc sonne la révolte limougeaude et lance ainsi un 0-7 qui permet à Limoges de prendre la tête du match. Le CSP donne le tempo à cette rencontre et grâce à une belle défense empêche Strasbourg de poser son jeu. Ousmane Camara inscrit alors ses premiers points et se lance dans son meilleur match de la saison. C’est Joao Paulo Batista qui donne 4 longueurs d’avance à Limoges après 10 minutes de jeu. Si Strasbourg revient à hauteur en début de deuxième quart temps par Axel Toupane, Limoges lance une nouvelle série par son pivot brésilien. Anthony Dobbins pense stopper l’hémorragie, mais le CSP fait complètement déjouer Strasbourg alors méconnaissable. La SIG semble rongée par l’enjeu alors que Limoges joue posé. Matt Howard limite un peu la casse, mais rapidement les joueurs à Philippe Hervé prennent 13 longueurs d’avance 24-37. Limoges est à ce moment du match injouable et Jérémy Leloup ne peut que ramener son équipe à -11 à la mi-temps.

 

Limoges ouvre tout de suite la marque dans cette deuxième mi-temps, mais Vincent Collet a du souffler dans les bronches de ses joueurs pendant la pause car la défense de la SIG est beaucoup mieux en place et cette fois c’est Limoges qui déjoue. Antoine Diot notamment en profite, tout comme Anthony Dobbins qui ramène Strasbourg a égalité 40 partout. Limoges se précipite trop et commence à s’agacer, mais Nobel Boungou-Colo sur un triple remet son équipe dans le match. Il faut alors un très bon Ousmane Camara pour contrer Louis Campbell qui avait redonné l’avantage aux locaux. La tempête strasbourgeoise semble être passée et le CSP vire encore en tête dans le dernier acte, mais d’un tout petit point, 46-47. Ce troisième quart temps propose un très beau duel entre Ali Traoré et Ousmane Camara. Les deux joueurs se rendent coup pour coup et il faut un triple de Pape Philippe Amagou et un d’Adrien Moerman pour donner un petit avantage à Limoges 59-63. Les deux équipes continuent de se montrer très maladroites sur la ligne de réparation (8/16 pour Strasbourg, 12/21 pour Limoges). Jamar Smith, peu en réussite ce soir, inscrit une nouvelle fois un panier très important pour son équipe qui prend 6 points d’avance à 2 minutes de la fin. Si Jérémy Leloup remet on équipe à -3 après un shoot de loin, il prend ensuite une mauvaise décision et se fait contrer alors que Strasbourg aurait pu égaliser. Pooh Jeter se retrouve sur la ligne des lancer-francs et lui, ne tremble pas, donnant 5 unités d’avance à une poignée de seconde du coup de sifflet final. Limoges perd la balle et Axel Toupane ne transforme qu’un lancer. Sur le rebond, Ousmane Camara obtient une nouvelle faute et s’il manque ses deux tentatives, le match est plié avec 0,24 secondes à jouer. Limoges reprend l’avantage du terrain et un gros ascendant psychologique sur Strasbourg qui pourrait revivre le même scénario que la saison passée…

 

Du côté des stats…

 

Matt Howard est le MVP de cette rencontre avec 14 points, 12 rebonds et 5 passes pour 23 d’évaluation. Ali Traoré ajoute 13 points et 4 rebonds, Antoine Diot 9 points 2 rebonds et 4 passes. Pour Limoges, Ousmane Camara cumule 14 points et 9 rebonds, Adrien Moerman, gêné par les fautes ne réalise « que » 10 points et 6 rebonds. Nobel Boungou-Colo ajoute 12 points et 7 rebonds.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()