62

online

Vincent Collet, sélectionneur jusqu'en 2020 ?

Vincent Collet, sélectionneur jusqu'en 2020 ?

 
Equipe de France M - JO 2016 - JO 2020 - Vincent Collet - Sélectionneur
Crédit photo : Vincent Couty

Et si Vincent Collet restait le sélectionneur de l'Equipe de France jusqu'en 2020 ? C'est, selon le journal L'Equipe, ce que la FFBB souhaiterait. Censé partir après les JO 2016, Vincent Collet est le leader du renouveau des Bleus depuis son arrivée et son départ devrait coïncider avec la fin d'une génération.

Les JO 2016 signeront la fin d'une génération. La plus belle que l'Equipe de France ait pu connaître, la plus médaillée, celle de Tony Parker, Boris Diaw & co. Si ce dernier n'a jamais officialisé le fait que les Jeux pourraient être sa dernière compétition, Captain Babac n'a presque raté aucun été avec les Bleus depuis qu'il est international et son arrêt l'été prochain pourrait être logique. Cette magnifique génération avait pris forme à Zadar lors de l'Euro juniors en 2000 où avec TP, les frères Piétrus et Mickaël Gélabale, ils avaient ouvert la plus belle page que le basket français a pu connaître. Sauf que ce parcours a par la suite été semé d'embuches. De 2006 à 2009, les étés furent compliqués pour les Bleus et cette génération qui devenait donc le futur de l'Equipe de France après l'arrêt de la génération Rigaudeau. Un mondial 2006 compliqué, un Euro 2007 qui s'arrête en quarts. Michel Gomez arrive alors à la tête de l'Equipe de France pour mener les qualifications à l'Euro 2009, malheureusement les Bleus ne vont pas se qualifier et devoir passer par des repêchages. Exit Gomez et place à Mr. Vincent Collet !

 

A l'époque à la tête de l'ASVEL, il va inspirer les plus belles années que le basket français ait connu ! L'ancien joueur du Mans et de l'ASVEL dans les années 1980 va qualifier les Bleus pour l'Euro 2009 en battant la Belgique aux repêchages, la première victoire d'une longue série qui durera 6 années. L'Equipe de France, sortie des qualifications, termine 5ème de l'Euro avec une seule défaite contre l'Espagne qui terminera championne d'Europe. Le premier affrontement d'une guerre sans précédent entre les deux nations. Les Bleus vont se présenter en Turquie pour le mondial 2010 mais doivent faire face à une hécatombe de blessés avec en tête de liste Tony Parker, mais aussi Kevin Séraphin et Antoine Diot. Ils s'arrêteront en huitièmes face au local de la compétition, la Turquie. 2011 va marquer le véritable début de l'ère Collet. Le championnat d'Europe organisé en Lituanie va voir les Bleus aller jusqu'en finale pour perdre face à...l'Espagne. Comme en 2009, ce sont les coéquipiers de Pau Gasol qui vont mettre fin aux espoirs des coéquipiers de Boris Diaw. Une place de vice-champion d'Europe et une médaille internationale que les Bleus n'avaient plus eu depuis l'Euro 2005 et la médaille de bronze.

 

L'Equipe de France est alors qualifiée pour les Jeux Olympiques de Londres. Elle va encore être sortie par l'Espagne, son vieux démon dans un match tellement tendu et où les français auront été si proches de la victoire mais une courte défaite dans les derniers instants (66-59) mettra fin aux espoirs des Bleus d'intégrer le dernier carré du tournoi olympique, ce qui aurait été juste extraordinaire. Les espagnols, les joueurs de Vincent Collet les retrouveront en 2013 pour l'Euro en Slovénie. L'histoire on la connaît, après un début de compétition très compliqué, les Bleus vont retrouver une nouvelle fois l'Espagne en finale pour un remake de 2011. Sauf que cette fois, les français vont accrocher une deuxième finale européenne de suite et surtout remporter la première médaille d'or de l'histoire du basket français. Chapeau Vincent Collet ! Sans TP, les Bleus vont retrouver l'Espagne chez elle pour le mondial 2014, le moment le plus beau sûrement de cette génération puisqu'ils vont aller battre en quart de finale la Roja dans une ambiance tellement hostile, là où les supporters ibériques vont finir tous en pleurs les uns après les autres. Ce sera par la suite, la première médaille de l'Equipe de France dans un championnat du monde de basket puisqu'ils termineront 3èmes.

 

2015 sera le plus gros crève-coeur pour Vincent Collet qui disputa peut-être son dernier championnat d'Europe à la tête de l'Equipe de France et là, on dit bien peut-être (voir ci-dessous)... Les coéquipiers de Tony Parker, qui s'est infligé une préparation de folie pour être au niveau de l'événement, vont aller jusqu'en demi-finale une nouvelle fois face à l'Espagne. Une prolongation et puis s'en va... Sous l'impulsion d'un Pau Gasol de folie, les espagnols vont vaincre les Bleus après avoir été menés tout le match et surtout après avoir neutralisé à la perfection notre TP national. Comme un signe, les Bleus nous ont offert de si beaux moments qu'on ne pouvait espérer un jour qu'ils allaient tomber...et de si haut. Une nouvelle médaille, la 3ème consécutive mais qui a un goût amer. Et ce pourrait être une nouvelle fois un signe si les Bleus arrivaient à se qualifier pour les JO 2016 afin de retrouver les espagnols à Rio. Et croyez-y, le hasard n'existe pas. Les Bleus vont retrouver l'Espagne en août prochain pour un énième duel, le dernier de la génération Parker. Le rêve serait même de les voir jouer une finale olympique face aux américains. Histoire à suivre, mais cela pourrait être la fin aussi de l'ère Collet à la tête de l'Equipe de France...

 

  • Et si Vincent Collet prolongeait son bail jusqu'en 2020 ?

C'est le journal L'Equipe qui en a fait par hier et c'est en tout cas ce que souhaiterait la FFBB. Grand artisan du renouveau des Bleus depuis 2009, la logique voulait que Vincent Collet s'arrête en même temps que la génération Parker. En mars dernier, le séléctionneur français avait déclaré que partir entraîner un grand club européen serait ''un objectif à terme'', est-ce que ''à terme'' signiferait à la fin de son mandat de sélectionneur ? La Fédération souhaiterait conserver l'entraîneur de la SIG jusqu'aux prochains JO et en même temps, quoi de plus logique ? Il a permis aux Bleus de passer de la 15ème à la 5ème place du classement FIBA en 6 ans. Depuis l'illustre Robert Busnel (1 médaille d'argent aux JO et trois à l'Euro), aucun sélectionneur n'avait eu autant de réussite que Vincent Collet. Maintenant, il est clair que le visage des Bleus ne sera plus les mêmes une fois que TP, Babac et Florent Piétrus auront décidé de raccrocher. Mais leur amour du maillot ne les ferait pas rester ? Et qui plus est si Coach Collet reste ? Tellement de questions et peut-être d'ambitions cachées de la part de la FFBB... Si Vincent Collet reste à la tête des Bleus jusqu'en 2020, il aura été sélectionneur pas moins de 11 années, ce qui constitue un véritable record... Il ne voulait pas faire les années de trop, celles qui auraient menées à une lassitude, puis un échec. Mais si faire rester Collet pouvait permettre à la génération TP de prolonger d'une ou deux années, on ne dirait pas non. Et comme ça, il accompagnerait la génération Batum jusqu'à la prochaine échéance olympique. Est-ce que Pascal Donnadieu devra encore attendre quelques années avant que son tour arrive ? Affaire à suivre...

Ailleurs sur le web
Votre avis ()