26

online

Tony Parker président du LBF, un nouveau coach et une joueuse...

Tony Parker président du LBF, un nouveau coach et une joueuse arrivent déjà !

 

Après la tentative d'une arrivée au plus haut niveau avec Marina Maljkovic, le Lyon Basket Féminin va tenter à nouveau de devenir un grand club féminin dans les prochaines années. Et ce, grâce à l'investissement de Tony Parker.

Il a investi à l'ASVEL il y a quelques saisons, désormais il arrive dans le basket féminin. Tony Parker a officialisé son engagement pour le club féminin du Lyon Basket Féminin. Il y a quelques semaines, une première rumeur avait débarqué sur les réseaux sociaux comme quoi l'ancien meneur de l'Equipe de France, néo-retraité, allait investir dans le club féminin de Lyon. Ce que les dirigeants du LBF avaient tout de suite démenti, alors que TP avait annoncé que ce n'était qu'une question de jours. Le meneur des Spurs est dur en affaires et a tenu parole, il est le nouveau propriétaire du Lyon Basket Féminin. Ce club né d'une union entre le FC Lyon Basket et de l'AL Gerland Mouche, va à nouveau s'unir avec un autre club de la région lyonnaise qui n'est autre que l'AS Villeurbanne, 2ème de sa poule de NF1.

 

  • Valéry Demory débarque au coaching

S'il va investir (grandement), TP n'arrive pas les mains vides du côté de Lyon, puisque selon Le Progrès, le coach serait déjà trouvé, ainsi que la meneuse qui connaît bien le futur technicien du LBF. Bon, on ne vous fait pas plus attendre en vous annonçant que Valéry Demory sera le futur coach du Lyon Basket Féminin, version TP. Depuis 10 ans, l'ancien joueur de Limoges et de Pau coache à Lattes-Montpellier avec réussite puisqu'il a remporté 4 coupes de France et 2 titres de Ligue Féminine. C'est donc un coach de renommée dans le basket féminin qui va débarquer à Lyon et qui quitte son fief de Lattes-Montpellier où il était depuis 2007.

 

  • Ingrid Tanqueray devrait être la future meneuse du LBF

Meneuse remplaçante depuis 3 ans à Bourges derrière Céline Dumerc puis Miljana Bojovic, Ingrid Tanqueray jouait avant avec Valéry Demory justement à Lattes-Montpellier. Elle va donc retrouver son entraîneur pour qui elle a évolué durant 2 saisons avant d'arriver dans le Berry. Reste à savoir si l'internationale française occupera le poste de meneuse titulaire ou si TP va déjà essayer de frapper fort en recrutant une meneuse étrangère de renom.

 

  • Obama, nouvelle directrice générale

Non, ce n'est pas Michelle mais plutôt Marie-Sophie Obama qui arrive elle aussi au LBF. Souvenez-vous, vous aviez pu la voir dans Fort Boyard lorsque TP, Batum, Turiaf et Diaw y étaient allés, il y a deux étés. Et sinon, hormis Fort Boyard, Marie-Sophie Obama est accessoirement une ancienne joueuse qui a joué à Calais, Bordeaux, mais aussi Aix-en-Provence, à l'époque où le club jouait en LFB. A 36 ans, Obama a pris sa retraite et elle sera en charge de gérer le ''projet qui implique également l'AS Villeurbanne et le FC Lyon'', dixit l'article du Progrès. A l'instar de Gaëtan Muller à l'ASVEL, Tony Parker a recruté quelqu'un dont il est proche également pour le Lyon Basket Féminin

 

  • Un budget ambitieux portant autour des 3 millions d'euros

Quand Tony Parker organise quelque chose, il le fait avec ambition et y met les moyens. Il vise le titre dans les 3 ans et le Top 5 de la LFB dès la saison prochaine (Lyon n'est qu'à une triste 11ème et avant-dernière place cette saison). D'ici 3 ans, TP veut également monter le budget jusqu'à 3 millions d'euros pour jouer l'Euroligue et surtout la remporter. On peut donc dire que Tony Parker ne manque pas d'ambition que ce soit dans le basket masculin et féminin. Avec pourquoi pas, à terme, le rassemblement du secteur féminin et masculin pour créer un grand club autour de Lyon.

 

  • Avant tout, le club devra aller chercher le maintien cette saison !

Ce projet en 3 ans ne peut tenir la route que si le club se maintient en LFB cette saison, sinon il faudra repartir à zéro. Actuellement avant-dernier de Ligue Féminine, le club est assuré de jouer les play-downs à la fin de la saison. Pour faire simple, c'est l'opposé des playoffs qui opposeront les 8 meilleures équipes de la saison régulière. Les play-downs se joueront entre les équipes classées de la 9ème à la 12ème et dernière place. L'équipe qui termine dernière de ces play-downs et reléguée en LF2. Si Angers, Lyon et Tarbes sont sûrs de les disputer, la question tourne autour de la dernière équipe qui constituera ces play-downs. Cela se jouera entre Nice, Nantes et Saint-Amand. Ce sera quitte ou double pour ces clubs qui soit jouent les playoffs, soit luttent pour ne pas descendre.

 

En tout cas, le projet ultra ambitieux de Tony Parker à Lyon donne envie et on lui souhaite de réussir. Et les moyens, il les a mis pour réussir !

Ailleurs sur le web
Votre avis ()