82

online

Slovénie-France : carnet d'une déroute !

Slovénie-France : carnet d'une déroute !

  
Equipe de France - Slovénie - EuroBasket 2017 - Groupe A
Crédit photo : FIBA Europe
Evan Fournier a été expulsé après deux fautes techniques et une disqualifiante.

Cela faisait longtemps que l'Equipe de France n'avait pas fait preuve d'autant de fébrilité et notamment défensivement. Si les slovènes ont été fort ce mercredi, les Bleus ont sombré (95-78).

Est-ce que cela vaut réellement le coup de revenir sur cette défaite ? Si on peut appeler cela une défaite... La France a existé 4 minutes (13-12) avant de sombrer. En encaissant 17 points en 5 minutes, cela démarrait mal. Après 10 minutes, les Bleus ont déjà 5 points de retard (28-22).

 

Défensivement, on peut avouer que l'Equipe de France a été catastrophique. Certes, Luka Doncic (15 points) et Goran Dragic (22 points, 8 passes décisives) étaient insolents d'adresse et inarrêtables. Mais malheureusement, il a manqué un Flo Piétrus pour assurer le leadership en défense. Aucun joueur n'a réussi à tenir la baraque en défense, puisque le meilleur défenseur de l'effectif, Axel Toupane, était cloué sur le banc (sans pour autant savoir la raison).

 

A la pause, les slovènes mènent déjà de 17 unités (52-35). On rêve tous alors qu'un Tony Parker arrive dans le vestiaire et nous offre le discours de la mi-temps de France-Espagne from 2013. On y croit quand Joffrey Lauvergne ramène les Bleus à 9 unités au début du troisième acte (53-44). Il n'en sera rien, puisque sans trembler Prepelic puis Dragic tous deux à trois points vont redonner 19 points d'avance à la Slovénie (63-44). Un 10-0 ? Oui, c'est vrai.

 

Mentalement, les Bleus sont à plat, incapables de réagir et surtout... ils tombent dans l'individualisme. Chacun joue pour lui et aucun joueur ne fait l'effort de défendre. Et puisque cela ne suffisait pas, les slovènes vont prendre 29 points d'avance (75-46), histoire de terminer l'humiliation et pour infliger un 22-2 aux Bleus.

 

  • 4ème quart-temps : l'espoir... puis le néant !

C'est assez fou de dire cela, mais on y a cru ! Le début du 4ème quart-temps est parfait pour les Bleus. La période débute sur une faute antisportive infligée à Cancar et un 16-2 des français (79-67).

Et là... c'est le drame ! Evan Fournier, déjà sanctionné d'une faute technique en première mi-temps, commence à échanger des mots doux avec Kremen Prepelic. Le constat est simple : double faute technique. Cela veut dire que c'est la seconde pour l'arrière du Magic qui est obligé de quitter ses partenaires.

On aurait pu en rester là, une expulsion, mais 0 lancer franc. Sauf que Fournier se met à craquer en s'énervant verbalement contre l'arbitre japonais de la rencontre. Il est donc sanctionné d'une faute disqualifiante ! Ce qui donnera un lancer-franc à tirer pour Dragic. Le 16-2 est terminé et le moral des Bleus à plat. Les slovènes termineront en roue libre pour offrir une démonstration de basket aux Bleus (95-78).

 

 

On pourra exprimer les plus grands regrets du monde, mais les deux plus grands seront le fait de n'avoir aucun leader capable de remettre l'équipe dans le droit chemin, surtout défensivement, et le second sera celui de ne pas avoir vu Vincent Collet et son staff gérer la première crise de nerfs en première mi-temps d'Evan Fournier...

 

  • l'allemagne en 1/8 et...L'espagne en 1/4

C'est en tout cas vers quoi on se dirige ! Si l'hypothèse de voir l'Espagne avoir un match compliqué face à la Turquie à domicile en 1/8ème est plausible, celle de voir les Bleus ne pas atteindre les 1/4 l'est encore plus après la prestation qu'ils ont offerte face à la Slovénie.

En cas de qualification de la France et de l'Espagne en 1/4, la logique voudrait, toute proportion gardée, voir les Bleus affronter la Roja. Sans sa défense, l'Equipe de France ne pourra rien espérer. Malheureusement, cela fait 2 mois qu'on en parle et peu de progrès sont à noter.

 

  • la réaction n'a pas eu lieu...Alors imaginons ce que nous aurions aimé voir à la mi-temps !

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()