93

online

Roche-Vendée dans le top de la LF2, Calais cale

Roche-Vendée dans le top de la LF2, Calais cale

 

Roche-Vendée reste deuxième de la LF2. Calais perd pour la deuxième fois de suite.

  • Calais 82-88 Roche-Vendée

17-18 | 35-36 | 64-64 | 82-88

 

Les Calaisiennes ont du mal à rentrer dans le match et laissent Roche-Vendée faire le jeu. Ana Radovic se bat pour revenir, et cette énergie permet au COB de passer devant (14-12, 6'). Les pertes de balle s'accumulent pour les Nodistes dans le 2e QT, puis le RVBC impose une accélération, avec Johanna Tayeau et Bernadette NGoyisa, qui laisse Calais sur place (21-29, 13'). Le retour est compliqué, mais pas impossible avec Shawnta Dyer (27-31, 17'), et la rage de Radovic qui permet à la mi-temps d'avoir qu'un point de retard.

 

De retour sur le parquet, Calais va assommer Roche-Vendée. Les triples rapides d'Ornella Bankole et d'Elise Prod'homme larguent le deuxième de LF2 (45-36, 23'), mais les Yonnaises ont de la ressource à l'image de Tayeau et de Caroline Heriaud. Le RVBC revient et passe devant des Nordistes peu concentrées et mal habiles face à NGoyisa (49-48, 26'). Le dernier acte est étouffant : les Yonnaises plantent un 8-0 (70-78, 35'), mais Dyer n'a pas dit son dernier mot derrière la ligne des trois points (75-78, 37'). 

 

C'est finalement dans les dernières secondes que tout se joue. Bankole perd le ballon à 20 secondes de la fin de ce match au sommet de la LF2. Le RVBC ne tremble sur la ligne des LFs et savoure une victoire qui rappelle une certaine demi-finale de LF2 2014, perdue par les Yonnaises.

 

NGoyisa a une nouvelle fois fait parler d'elle sous le cercle de Calais. Elle marque 22 points (10/15), 6 rebonds. Tayeau apporte 19 points (6/12), 3 rebonds et autant de passe en 25 minutes de jeu. Heriaud finit son match avec 15 points (5/7), 4 rebonds en 27 minutes. Les 22 points de Prod'homme n'ont pu suffire pour faire face au retour fracassant de Roche-Vendée. Calais a donc subi une deuxième défaite de rang, la troisième en quatre matchs. L'ancien champion de LF2 est méconnaissable contrairement à Roche-Vendée.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()