81

online

Reims et Calais se rassurent, Arras inquiète face à Montbrison

Reims et Calais se rassurent, Arras inquiète face à Montbrison

 

Reims et Calais se sont rassurés juste avant le début des playoffs de LF2. Arras, qui joue la remontée directe, a inquiété face à Montbrison qui jouera bien les PO.

  • Strasbourg 41-59 Reims

11-13 | 19-29 | 31-40 | 41-59

 

Un match très accroché où les défenses ont parlé. La SIG a su contenir les élans des filles d'Aurélie Lopez dans le 1e QT. Si Natasa Popovic cherche à s'échapper dans le 2e QT, la SIG répond parfaitement avec ses tireuses longue distance (17-18, 13'), mais finit par craquer sous les assauts de Fleur Devillers

 

Reims cherche à confirmer dans le 3e QT, mais pour le dernier match de Pauline Krawczyk, la SIG ne tremble pas. Finalement, c'est le dernier acte que tout se jouera. Strasbourg ne trouve pas le cercle et le collectif des Rémoises, derrière Devillers, trouve un nouveau souffle pour définitivement larguer la SIG (35-52, 35').

 

Devillers affiche 13 points, 7 rebonds et 6 passes. Popovic sort du match avec 10 poits et 8 rebonds. Biljana Pavicevic finit avec 10 points et 7 rebonds en sortie de banc. Aucune Strasbourgeoise termine au-delà de 10 points. La SIG est la seule équipe restante en LF2 à ne pas jouer les playoffs. Reims finit 6e.

 

  • Montbrison 63-57 Arras

20-10 | 29-22 | 36-38 | 51-51 | Pr : 63-57

Montbrison avait déjà inquiété Arras sur son terrain au match aller (71-74 pour Arras). Là, Olga Maznichenko et Amina NJonkou démarrent leur show avec un 12-2 (20-10, 10'). Arras reprend sa défense en main, mais reste maladroit dans ses tirs.

 

A la reprise, les deux équipes restent au coude-à-coude, mais le collectif d'Arras va fondre sur celui de Montbrison qui encaisse un 8-1 (34-38, 29'). Les deux formations se rendent coup pour coup avant qu'Anne-Sophie Pagnier ne donne +3 à Arras à 2 minutes de la fin. Il faut attendre le triple d'Emilie Duvivier pour voir les deux équipes en prolongations.

 

Duvivier montre de nouveau le chemin, puis c'est au tour de la paire Maznichenko et Njonkou de mettre rapidement fin au débat (61-57, 40+4').

 

NJonkou finit avec 19 points et 10 rebonds. Maznichenko 20 points pour 10 rebonds. Duvivier sort du atch avec 19 unités pour 6 rebonds et autant de passes.

 

  • Toulouse 74-83 Calais

17-19 | 39-37 | 60-60 | 74-83

 

Toulouse démarre très fort (9-2, 3'), mais Calais se reprend rapidement pour se mettre devant à la marque.Le match s'accroche et devient très offensif dans le 2e QT où Ornella Bankole répond aux attaques d'Oumou Touré (33-33, 18). Le TMB finit devant, mais rien n'est joué, bien au contraire.

 

Calais et Toulouse ne se séparent plus, rien ni personne ne peut dire qui prendra le meilleur dans cette guerre d'usure. C'est finalement au début du dernier QT que tout se joue. L'ancien leader en 2014 de LF2 joue avec Sarra Planchenault et Bankole pour faire un premier break (60-67, 32'), puis c'est au tour d'Elise Prod'homme et de Shawnta Dyer d'enfoncer le clou (62-75, 35'). Toulouse ne réagit plus, à l'image d'une Sydney Wallace une nouvelle fois efficace, mais épuisée. Calais s'impose à l'usure et termine 4e de LF2. Le TMB termine sa saison LF2 à la dernière place des playoffs.

 

Bankole sort du banc pour 24 points, 4 rebonds et 4 passes. Dyer apporte 18 points pour 7 rebonds. Prod'homme conclut son match avec 11 points et 6 passes. Wallace a tout donné pour Toulouse : 29 points et 5 rebonds.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()