106

online

Olivier Lafargue officialisé à Bourges et déjà 2 recrues actées

Olivier Lafargue officialisé à Bourges et déjà 2 recrues actées

 
Olivier Lafargue - Cristina Ouvina - Valériane Ayayi - Elodie Godin - KB Sharp - Tango Bourges Basket
Valériane Ayayi (sous le maillot de Lattes) reviendra au Prado sous le maillot Tango.

Après une saison post-Dumerc en demi-teinte pour le Tango Bourges Basket, c'est l'heure du renouveau. Nouvel entraîneur et des cadres sur le départ, on verra une toute nouvelle équipe la saison prochaine à Bourges.

Cela faisait plusieurs semaines que l'on savait le départ de Valérie Garnier acté du côté de Bourges et son remplaçant était lui aussi connu. Cette fois-ci, après l'élimination des Tangos en championnat, le club vient d'officialiser l'arrivée de Olivier Lafargue au coaching. Il quitte son club de toujours Basket Landes où il était depuis 2004 et avec qui il a grimpé de NF1 à LFB (la LF2 n'existait pas encore).

 

Avec l'assistant de Valérie Garnier en Equipe de France, Bourges va tout de même jouer dans la continuité de ce qui avait été fait depuis 2011, voire même depuis 2003 parce que Garnier était elle-même l'assistante de Pierre Vincent.

 

En tout cas, Olivier Lafargue va amener un vent nouveau, même s'il lui faudra sûrement le temps de s'acclimater après 13 années du côté de Basket Landes. Sûrement également qu'il aura envie de bien finir mercredi, puisque Basket Landes affrontera à domicile Mondeville pour la belle du match pour la 5ème place de LFB. Le temps d'offrir à Coach Lafargue l'hommage qu'il mérite.

 

  • Déjà 2 nouvelles joueuses signées.

La saison n'est même pas terminée pour certains clubs que Bourges fait déjà ses petites amplettes. La première joueuse annoncée ce vendredi matin est une espagnole. Une meneuse qui va prendre la place de la serbe Miljana Bojovic, assez moyenne cette saison avec 6,2 points, 4,5 passes décisives pour 8,1 d'évaluation par match.

Cristina Ouvina (1,75 m, 26 ans) est la nouvelle meneuse du Tango Bourges Basket. Elle arrive de Orenburg où elle a été jusqu'en 1/4 de finale de l'Euroligue féminine et disputé le réputé championnat russe. Ce n'est pas une grande marqueuse, en témoignent ses statistiques avec 5,6 points de moyenne et seulement deux matchs à 10 points, mais c'est une très forte passeuse. 8ème meilleure passeuse de l'Euroligue la saison passée avec 4,9 assists par match et une pointe à 11 face à Sopron.

Arrivera-t-elle enfin à prendre la suite de Céline Dumerc à la mène de Bourges ? Car pour l'instant, il semble que Bojovic ait eu plus de mal. Concernant le poste de meneuse toujours, Bourges devra également trouver une rotation à Ouvina puisque Ingrid Tanqueray quitte également le club en partant à Lyon.

 

Valériane Ayayi (1,84 m, 23 ans) va retrouver son ancien entraîneur à Basket Landes, puisqu'elle suit le nouveau coach berruyer en terres Tangos. Actuellement en finale du championnat avec son club de Villeneuve d'Ascq, l'ailière internationale prendra ensuite la direction de Bourges. Elle s'est elle aussi engagée avec le club berruyer pour former avec Diandra Tchatchouang un duo diabolique sur les lignes arrières.

On aura bien évidemment moins à présenter Ayayi que Ouvina. Championne de France avec Lattes-Montpellier en 2016 et même élue MVP des finales, elle est encore jeune et arrive sûrement à Bourges dans la durée avec malgré tout son expérience puisqu'elle a déjà disputé l'Euroligue à de nombreuses reprises.

 

  • Elodie Godin et KB Sharp devraient elles aussi bientôt être officialisées

Si depuis quelques semaines, on entend beaucoup de rumeurs à Bourges, il y en a deux qui sont quasiment officielles. L'arrivée, ou plutôt le retour, d'Elodie Godin (1,90 m, 31 ans) à Bourges est imminent. Annoncé il y a tout juste un mois par le quotidien Le Berry, l'ancienne internationale devrait revenir dans le club où elle a évolué entre 2003 et 2006. Mais le club doit sûrement attendre la fin de saison de Lattes-Montpellier pour l'officialiser. Rendez-vous donc à la fin des Finales.

 

Le constat est différent pour KB Sharp (1,75, 36 ans. L'arrivée de la poste 1-2 de l'USO Mondeville a été confirmé par son club à Ouest France, d'après Le Berry. C'est Bourges qui n'a pas encore communiqué sur l'expérimentée meneuse du l'USOM qui devrait donc partager la mène berruyère avec Ouvina. D'origine américaine, Sharp est arrivée en 2006 en France et ne l'a plus quitté jusqu'à obtenir sa naturalisation en 2013.

Passée par Aix-en-Provence, Challes-les-Eaux, Mondeville et Nice, KB Sharp a également joué en WNBA à Chicago, Indiana et New York? Pour sûr, c'est l'expérience qui sera de mise avec Godin et Sharp. En attendant l'officialisation...

Ailleurs sur le web
Votre avis ()