52

online

NM1 - J18 : Chartres gâche son match, Quimper surprend Rueil...

NM1 - J18 : Chartres gâche son match, Quimper surprend Rueil qui s'éloigne de la tête

 

La première journée des matchs retour est terminée et elle a déjà occasionné des surprises et surtout des défaites qui pourraient coûter cher à la fin de la saison. 3 des 5 premières équipes au classement ont perdu ce week-end, ce qui profite aux deux autres : Blois et Tarbes.

La claque reçue à l'aller (81-59) par Quimper a été vengée. Les bretons accueillaient hier soir Rueil pour le compte de la 18ème journée de Nationale 1 et ils ont réussi à battre les 2èmes du classement avant cette journée, un bel exploit. Il semblerait qu'il y ait eu un effet Laurent Foirest à l'UJAP puisqu'en 3 rencontres en 2016, les quimperois ont remporté 2 victoires. Ils ont tout simplement mené toute la rencontre puisqu'ils avaient déjà 7 points d'avance après 10 minutes de jeu (21-14) puis 12 unités à la pause (39-27). On ne reconnaissait plus du tout les joueurs du RAC qui n'avaient été défaits qu'à 4 reprises lors de la phase aller. Pire que cela, le 3ème quart-temps sera une démonstration de l'UJAP qui va l'emporter 23-13 pour prendre 22 points d'avance, les coéquipiers de Mathieu Tensorer (12 points hier) vont même prendre 26 unités d'avance au début du 4ème quart (72-46). Comme motif de satisfaction, on retiendra les 16 points de Dejan Sencanski pour Rueil et on notera surtout que Moise Diame, qui tourne à 9,7 rebonds de moyenne depuis le début de la saison, n'en a capté qu'un seul en 25 minutes... Côté Quimper, ce fut un festival d'adresse avec 58% de moyenne au tir dont un beau 10/15 à trois points orchestré par Omar Strong et son 4/4 derrière l'arc. Les bretons rejoignent donc Chartres et Bordeaux au classement après une phase aller difficile et laissent Challans derrière eux avant leur match de retard à jouer mardi face à Mulhouse. Pour Rueil, c'est un véritable échec car ils auraient pu prendre deux victoires d'avance sur Saint-Vallier et Aix-Maurienne qui avaient perdus vendredi et à l'inverse ils se font rejoindre par Tarbes et surtout, ils prennent 2 victoires de retard sur Blois, vainqueur du SAP.

 

Il n'y a qu'une expression pour décrire la rencontre d'hier entre Blois et Sorgues-Avignon : démonstration de force. En difficulté pendant 15 minutes (24-26), les blésois ont su distancer leurs adversaires grâce à un appui sans faille de leur public et surtout une défense qui a su étouffer les joueurs de Stéphane Dao. Après son gros début de match mené par Zaire Taylor qui marque les 7 premiers points blésois (10-2), l'ADA va faiblir après la sortie de son meneur pour 2 fautes et va laisser Sorgues revenir. Il faudra attendre donc la seconde partie du 2ème quart pour voir les joueurs de Mickaël Hay se réveiller et infliger un 16-0 en 5 minutes grâce à une défense étouffante et une très bonne adresse (55% au tir à la fin du match). Une belle série menée par son facteur X, Anis Gabsi qui fut une muraille en défense pendant ces 5 minutes. Le retour des vestiaires ne voit pas les joueurs du SAP se réveiller et au contraire, ils vont encaisser 25 points en 10 minutes et ne manquent de dureté en défense. La classe d'écart entre les deux équipes va d'ailleurs se voir lors du dernier quart-temps où Blois va réciter son basket avec des actions aussi spectaculaires les unes que les autres et comme un signe, on verra le coach de Sorgues, Stéphane Dao s'asseoir pour la première fois du match sur sa chaise et se prendre la tête entre les mains, comme un aveu d'impuissance de son équipe contre une équipe qui confirme sa première place au classement. On retiendra aussi le gros match de Richie Gordon qui a marqué 25 points et capté 7 rebonds en 31 minutes pour 26 d'évaluation. Place à Bordeaux désormais pour l'ADA et ce ne sera pas facile... Côté Sorgues, il faudra se reprendre dès vendredi prochain contre le GET Vosges pour espérer accrocher une des dernières places qualificatives pour les playoffs à la fin de la saison, mais ce sera difficile.

 

Chartres peut s'en vouloir ! Ils ont tout simplement mené la quasi totalité du match avant de se faire reprendre dans les derniers instants pour perdre un match qu'ils ont eu à plusieurs reprises la chance de gagner. Les joueurs de Philippe Namyst ont péri dans l'enfer du Nord alors que le match, ils l'avaient en possession pendant 35 minutes. Perdre contre une équipe qui a tiré à 31% sur le match, c'est désolant et ça prouve que l'UBCM n'est pas totalement guérie. A la mi-temps, les chartrains menaient 35-25 dans un match très peu offensif et gâché par une adresse très moyenne des deux équipes. La révolte de l'ABBR n'arrivait pas et Chartres menait toujours 45-52 à 10 minutes du terme. Et là, c'est le drame. Un 18-9 dans le dernier quart-temps qui prouve déjà la piètre performance offensive des deux équipes mais aussi le fabuleux retour de Berck. Michael Toti va marquer à trois points et faire passer Berck devant pour la première fois depuis le 1er quart et les deux équipes vont rester à 60-59 pendant plus de 2 minutes !!! Le score était toujours celui-ci à 29 secondes du terme et c'est à ce moment-là que Chartres perd le match lorsque Olivier Gouez loupe ses deux lancers francs qui auraient permis à l'UBCM de repasser devant. Sauf que derrière Samir Mekdad va mettre ses deux lancers pour Berck (62-59), Benjamin Smith va faire de même pour Chartres (62-61) tandis que Toti va faire 1/2 puis 0/2, il reste alors 5 secondes et Chartres est mené de 2 points (63-61), ce sera le score final puisque Tony Stanley ratera son dernier tir à trois points. Chartres manque l'occasion de passer devant Berck et de rejoindre la 10ème place tandis que les nordistes réalisent une belle opération pour se retrouver à 2 victoires des playoffs.

 

  • La stat du jour !

Hier soir, l'Aurore de Vitré continuait sa mission reconquête et a battu le Centre Fédéral BB (90-79) et ce notamment grâce aux 40 points de Wilbert 'Cliff' Brown. L'ancien meilleur marqueur de Pro B en 2012-2013 n'a pas trompé sa réputation de marqueur. Face aux jeunes pousses de l'INSEP, il a permis aux bretons de Zoran Durdevic de remporter leur 5ème match de la saison et de revenir à deux matchs de la 12ème place, certes il reste du chemin mais cette victoire va leur permettre d'espérer. Ils peuvent donc dire merci à Brown qui a cumulé 40 points, 9 rebonds, 10 fautes provoquées, 4 passes décisives et pas une seule faute pour 38 d'éval en 37 minutes. Il était donc au bord du triple double, ce qui est très rare en NM1. Il bat par la même occasion le record de la saison de points marqués en NM1 et réussit la 2ème meilleure performance en terme de fautes provoquées cette saison. ll confirme par ailleurs son statut de meilleur marqueur de la division avec 20,4 points de moyenne en 8 matchs.

 

  • Les résultats de la 18ème journée de NM1 :
    • ADA Blois 91 - 60 SAP Vaucluse
    • UJAP Quimper 83 - 68 Rueil Athletic Club
    • Aix-Maurienne SB 72 - 84 JSA Bordeaux
    • Caen Basket Calvados 97 - 76 Saint-Vallier BD
    • Berck/Rang du Fliers 63 - 61 UB Chartres Métropole
    • Aurore de Vitré 90 - 79 Centre Fédéral BB
    • La Rochelle Rupella 70 - 82 Union Tarbes-Lourdes PB
    • GET Vosges 77 - 76 Vendée Challans Basket
    • Angers ABC 84 - 77 FC Mulhouse Basket

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()