64

online

NM1 - 1/4 : Il y aura trois belles pour la...

NM1 - 1/4 : Il y aura trois belles pour la place au Final Four !

 
Nationale Masculine 1 - Playoffs - 1/4 de finale -
Crédit photo : Tuan Nguyen
Hugo Suhard (Angers) a été insolent face à Rueil avec 29 points dont un 5/8 derrière l'arc.

Il y a donc 1-1 dans les 3 quarts de finale de NM1, le suspense est à son comble. Si le GET Vosges et Tarbes-Lourdes ont su répondre à domicile, c'est Angers qui a réalisé la surprise du soir en battant Rueil dans sa salle (81-103).

Des balles perdues, un banc peu rentable et une triste absence au rebond... C'est ce qui a perdu Rueil vendredi soir dans son quart de finale face à Angers. Rarement devant dans ce match, Rueil a toujours réussi à rester à une longueur convenable des angevins avant de littéralement craquer dans le dernier quart, perdu 18-33. Il faudra donc jouer un 3ème match dimanche après-midi. Le grand artisan de cette victoire de l'ABC reste Hugo Suhard qui a survolé la rencontre avec 29 points, 6 rebonds, 5 passes décisives et 34 d'évaluation en 32 minutes. Face à lui, c'est Jonathan Mitchell qui a tenu la baraque du RAC avec 22 points et 7 rebonds, mais ce fut insuffisant...

Les franciliens ont laissé beaucoup trop de rebonds offensifs à leurs adversaires (19), ce qui a souvent été converti en paniers puisque Angers a marqué 25 points sur seconde chance contre seulement 8 pour Rueil. Côté banc, on saluera les 62 points des remplaçants angevins (dont 29 pour Suhard) contre uniquement 26 pour le banc du RAC. Ce match est réellement à oublier pour une équipe de Rueil qui semble être retombé dans ses travers d'une fin de saison qui avait été compliquée, mais dont on pensait qu'ils s'étaient relevés. Match 3, dimanche encore dans le Stadium de Rueil et cela s'annonce chaud au vu des deux premières rencontres.

 

Mais qu'il est fort ce Sébastien Cape ! En l'absence du titulaire indiscutable à ce poste Xane D'Almeida, blessé, le jeune meneur de l'UTLPB tient son équipe à chaque match et a été ce soir, avec Darius Tarvydas, le grand artisan de la victoire de Tarbes-Lourdes sur Caen, vendredi soir. 21 points pour le meneur, accompagnés de 8 passes décisives et Tarbes-Lourdes a réussi à vaincre une équipe qui lui avait posé multiples soucis à l'aller. Pourtant, avec 18 balles perdues, les tarbais auraient pu laisser filer le match, mais l'avance prise lors du premier quart-temps fut une très bonne option, car le CBC ne remontera jamais cet écart.

Dans un premier quart très offensif, c'est Caen qui a pris le meilleur départ avec un 12-4 avant de se voir remonter, puis passer devant très largement même en prenant un 34-16 en 7 minutes. Bilan, déjà 38 points marqués en 10 minutes par Tarbes et l'annonce d'un match qui sera très chaud. Et la déroute va continuer dans le second quart où après 15 minutes de jeu, Tarbes va prendre 19 points d'avance (62-43). déjà 62 points marqués en seulement 15 minutes de jeu... Petit à petit, Caen va refaire son retard pour se permettre d'encore espérer et ne sera qu'à 11 longueurs derrière à la pause (65-54). Si l'écart se réduira en seconde période, Caen reviendra au maximum à 4 longueurs sans ne jamais pouvoir passer devant et le payera, puisque Tarbes-Lourdes est donc allé chercher un 3ème match qui se jouera dimanche et qui sera bel et bien indécis.

 

N'est pas 2ème meilleure défense du championnat qui que ce soit ! Le GET Vosges n'a encaissé que 60 unités en 45 minutes, car oui, il aura fallu une prolongation aux joueurs de Laurent Mathis pour pousser l'AMSB à un 3ème match dans ces quarts de finale de NM1. Il est difficile de noter un joueur qui a pu exceller dans une rencontre si peu offensive et pourtant... Nemanja Marinkovic a scoré 17 points pour le GET Vosges et son duo avec Kyle Tresnak (10 points, 15 rebonds) a été indéniablement ce qui a mené les spinaliens à la victoire. Il est clair que l'adresse n'était pas au rendez-vous, elle était même pitoyable ! 26/71 au tir pour le GET Vosges, soit 36% et 16/67, soit 23% pour Aix-Maurienne. C'est moche...

Un joueur a pu scorer pour Aix-Maurienne, c'est Moses Sonko, meilleur marqueur du match avec 19 points grâce à un 2/15 au tir. Oui, oui ! Sonko a tout de même réalisé un 14/16 aux lancers francs, ce qui lui vaut un double double puisqu'il ajoutera 10 fautes provoquées. Bref, c'est dans un match aux statistiques étonnantes que le GET Vosges a pu aller chercher en prolongation un 3ème match qui se jouera à domicile. Une défaite dimanche d'Aix-Maurienne serait un véritable gâchis pour une équipe qui visait la remontée immédiate cette saison...

 

Alors qui ira à Saint-Vallier la semaine prochaine jouer le Final Four ? Si l'équipe locale est déjà qualifiée, il est extrêmement difficile de dire qui sortira vainqueur de ces trois quarts de finale... Il ne faut pas se fier au classement final de la saison régulière tellement les écarts étaient minimes et on a pu voir des surprises dans ces quarts avec la victoire d'Angers hier de +22, mais aussi la victoire d'un petit point de Caen à l'aller. On espère donc que ces matchs 3 seront tendus et qu'on pourra voir du beau basket. Rendez-vous donc demain après-midi pour savoir qui rejoindra Saint-Vallier au Final Four.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()