Nanterre sorti de l'EuroCup !

Nanterre sorti de l'EuroCup !

JSF Nanterre - Oldenbourg - Vaughn Duggins
Crédit photo : Maryline Callens - Archives

Pour cette avant-dernière journée de l'Eurocoupe les nanterriens se sont de nouveau inclinés à domicile face à une équipe allemande plus disciplinée et n'a plus aucune chance d'accéder au Last 32

L'entame de match est très serré, T.J. Campbell dégaine le premier à 3 points qui est répondu dans la foulée par Nemanja Aleksandrov, les deux équipes décident de servir leurs intérieurs et ce sont les allemands qui s'en sortent le mieux notamment par l'intermédiaire de Brain Qvale, la réussite n'est pas la même pour les nanterriens et ce sont les arrières qui alimentent la marque. Alors que les deux équipes sont quasiment à égalité, Mikal Riley, discret jusqu'ici, décide de se montrer avec deux tirs à trois points, ce qui permet aux nanterriens de s'échapper, de plus Jérémy Nzeulie et Brian Greene alimentent la marque prendre huit points d'avance. Cependant Kremen Prepelic entre en jeu et met cinq points consécutifs, ce qui permet à Oldenbourg de revenir à trois points de leur adversaire, pis Warren Racine commet une faute évitable et l'arrière slovène rentre ses trois lancers-franc qui permet aux allemands de revenir à égalité à la fin du premier quart-temps.

Le second quart-temps commence très mal pour Nanterre, avec un 5-0 d'entrée pour les allemands ce qui contraint Pascal Donnadieu à prendre un temps-mort, pas du tout satisfait de l'inactivité en défense sur Vaughn Duggins, ce temps-mort va avoir des effets immédiats car les nanterriens vont planter deux paniers à 3 points pour repasser en tête. La sortie de temps-mort des allemands va calmer les ardeurs offensives des joueurs de Pascal Donnadieu qui, cependant, montent en régime défensivement et empêchent leurs adversaires de développer du jeu, Nanterre montre un jeu au large intéressant ce qui donne une belle relation entre Gérald Robinson et Tasmin Mitchell notamment sur des paniers en backdoor. Malgré des difficultés dans la construction du jeu les allemands passent de nouveau en tête grâce aux paniers longue distance de Rickey Paulding et à la vista de Brian Qvale à l'intérieur mais T.J. Campbell réduit l'écart au buzzer sur un floater (40-39)

Au retour des vestiaires, T.J. Campbell fait passer les nanterriens en tête sur un panier à 3 points mais les allemands réagissent dans la foulée par l'intermédiaire de Brian Qvale qui fait des misères à Mouhammadou Jaiteh, Vaughn Duggins en remet une couche à longue distance et Oldenbourg prend cinq points d'avance qui contraint Pascal Donnadieu à prendre un nouveau temps-mort. La sortie de temps-mort est bénéfique pour Gérald Robinson qui marque quatre points mais Duggins continue son entreprise de destruction à longue distance, pire encore il marque 3 lancers-franc de suite ce qui met Pascal Donnadieu hors de lui et il se prend une technique qui est immédiatement convertie ce diabolique de Duggins, les coéquipiers de Mikay Riley concède neuf points de retard et n'arrivent pas à revenir, la faute à une équipe allemande qui profite des largesses défensives nanterriennes, de plus Kremen Prepelic les achève sur un panier à 3 points au buzzer pour atteindre 10 points d'avance (67-57).

Nanterre commence bien le dernier quart-temps avec quatre points d'affilé mais les allemands reprennent leur 10 points d'avance grâce à Robin Smuelders, les nanterriens n'arrivent plus à produire du jeu à l'image de Brian Greene qui perd une balle en 3 contre 1 ce qui ulcère Pascal Donnadieu. Nanterre décide de passer en zone et les allemands n'arrivent plus à scorer tandis que Gérald réduit l'écart grâce à ses pénétrations dans la raquette mais les allemands ne s'en laissent pas compter et Vaughn Duggins climatise la salle sur un nouveau tir à 3 points pour prendre 14 points d'avance. Sur un sursaut d'orgueil, les nanterriens reviennent à six points grâce à deux paniers longue distance de Mikal Riley et Gérald Robinson mais les allemands conservent leur avantage grâce aux lancers-franc.

Nanterre a montré à la fois trop de lacunes défensives, trop de maladresse et trop d'indiscipline pour lutter face à une équipe allemande bien supérieure. Cette nouvelle défaite élimine définitivement les JSF qui ne peuvent plus revenir sur Ljubjana en raison du point-average en leur défaveur, pourtant leur aventure européenne avant bien commencé avec deux victoire contre Bilbao et Ljubjana mais ils se sont complètement écroulés avec six défaites en sept matches.

Le MVP:

Vaughn Duggins: 22 points à 6/10 au tir dont 3/4 à 3 points, 5 fautes provoquées pour une évaluation de 21

L'arrière américain adore jouer à Maurice Thorez et ça s'est encore vérifié, très complet dans son rôle d'arrière, il a fait énormément de mal à la défense nanterrienne que ça soit à longue distance ou en pénétration, il a également crée pour les autres en libérant des espaces pour Brian Qvale qui s'est amusé face à Mouhammadou Jaiteh.

La stat qui pique:

Mouhammadou Jaiteh: 4 points à 1/3, 4 rebonds, 4 fautes concédées pour une évaluation de 4

Le pivot français n'a pas existé face à Brian Qvale, trop tendre défensivement, il a été trop permissif sur des paniers qui auraient pu être évités. Il a également été trop en retard sur les pick and roll défensifs où il a laissé des boulevards aux allemands. Il a été pris en grippe par Pascal Donnadieu à cause de ce manque de dureté défensive et quoi qu'on en dise il lui reste beaucoup de choses à prouver avant de pouvoir rêver à la NBA

Ailleurs sur le web