57

online

Les Bleues qualifiées pour l'Euro 2017

Les Bleues qualifiées pour l'Euro 2017

  
EuroBasket Women 2017 - Equipe de France - Pays-Bas
Crédit photo : Bacot / FFBB
Olivia Epoupa a, encore une fois, été ultra-efficace face aux Néerlandaises.

C'est quasiment sans difficulté que les Bleues se sont qualifiées pour l'Euro 2017.

  • " Ce soir, c'est très important de gagner. "

C'est par cette phrase que Valérie Garnier, coach de l'Equipe de France, a débuté l'avant-match. Les Pays-Bas avaient pour eux " l'avantage de la jeunesse " puisque leur joueuse la plus âgée, Karin Kuijt, n'a que 26 ans. Les Bleues (qui jouaient en blanc puisqu'à domicile) avaient donc l'avantage de l'expérience. Après être passées de 16 à 14 puis à 12 joueuses, les Bleues ont brillamment relevé le défi en important leur match face aux Pays-Bas 79 à 46.

Le 5 de départ néerlandais : Kuijt, Bröring, Van Den Adel, Bettonvil et Ligthart.

Le 5 de départ français : Epoupa, Michel, Ayayi, Miyem et Ciak.

On notera que, malgré le retour de Céline Dumerc, Valérie Garnier a choisi de laisser Olivia Epoupa à la mène, signe de sa volonté de mettre en avant la nouvelle génération bleue.

 

  • 24 points d'écart dès la première mi-temps

Les Bleues attaquent fort dès le début du match mais les Néerlandaises ont une défense efficace. C'est d'ailleurs les Pays-Bas qui ouvrent le score dans la première minute de jeu. Olivia Epoupa répond immédiatement (2 - 2 à 1'15). La bonne défense d'Héléna Ciak empêche les Néerlandaises de surenchérir. Elle en profite alors pour marquer à son tour, deux fois de suite : 6- 2 avant la moitié du premier quart-temps. Le manque d'adresse des joueuses néerlandaises leur porte préjudice mais les Bleues doivent également mieux maîtriser leur ballon pour se démarquer franchement de leurs adversaires. Valériane Ayayi augmente encore l'écart entre les deux équipes, aux lancers francs (10 - 4 à 7'). Céline Dumerc enchaîne et les Bleues affichent 8 points d'avance à 2'45 de la fin du quart-temps (12 - 4). Valérie Garnier demande un temps mort et rappelle à ses joueuses qu'elles ne doivent pas avoir peur d'aller au contact. Message reçu par les Bleues qui, tout en empêchant les joueuses des Pays-Bas de marquer, parviennent à creuser encore l'écart. A la fin du quart-temps, la France a 13 points d'avance : 19 - 6 à 10'.

 

Au deuxième quart-temps, la domination, tant physique que technique, des Bleues est évidente. Après 2 minutes de jeu, le score est déjà de 21 - 6 pour l'Equipe de France, grâce à Ana Filip, qui porte encore une attelle, trace de sa récente blessure au pouce gauche. Les Néerlandaises font beaucoup de fautes et cela profite aux Bleues : à deux minutes de la mi-temps, le score est de 31 à 11. Valérie Garnier demande un nouveau temps mort pour redonner quelques conseils aux joueuses et tirer au maximum profit de la malchance des Pays-Bas aux tirs (seulement 11% de réussite aux shoots dans la première mi-temps). Le score continue de monter pour les Françaises tandis que les Néerlandaises sont toujours à la peine pour remonter. A la mi-temps, les Bleues ont 24 points d'avance : 35 - 11.

 


©Bacot / FFBB

 

  • La malchance néerlandaise persiste

" On manque d'expérience, on a une équipe très jeune. "
Hakim Salem, coach des Pays-Bas

Marine Johannes entame la deuxième mi-temps par un 3 points (38 - 11 à 21'). Céline Dumerc s'associe à ses coéquipières (Marine Johannes, Endi Miyem et Sarah Michel) pour creuser toujours plus l'écart entre les deux équipes : 49 - 16 à 25'. Si les Néerlandaises parviennent parfois à passer la défense française, les 15 ballons qu'elles ont perdu ont aussi permis aux Bleues de marquer 18 points, leur laissant une avance  toujours plus importante. Un panier de Laëtitia Kamba (51 - 16) et le coach néerlandais demande un temps mort. Quelques fautes des Françaises (Kamba puis Diandra Tchatchouang) permettent aux Pays-Bas de gagner des lancers francs. Malheureusement, elles jouent toujours de malchance et en ratent la moitié. Après 2 séances de lancers francs et un panier de Bettonvil, les Néerlandaises n'affichent que 4 points de plus (53 - 20 à 28'). Nouveau temps mort français avant la fin du quart-temps. Les fautes et les lancers francs s'enchaînent, les Bleues continuent de marquer (Diandra Tchatchouang, Sara Chevaugeon) et le troisième quart-temps se termine avec 35 points d'avance pour les Bleues : 59 - 24 à 30'.

 

Le quatrième quart-temps débute et les Françaises connaissent une légère baisse de forme dont les Pays-Bas profitent avec, entre autres, Van Del Adel qui marque un 3 points (61 - 29 à 34'). Le coach des Pays-Bas demande un nouveau temps mort mais les Néerlandaises ne parviennent pas à surpasser les Françaises, décidément très en forme : à 3' de la fin du match, les Bleues affichent toujours plus de 30 points d'avance : 73 - 40 à 37'. Valérie Garnier demande malgré tout un temps mort : dans ce quart-temps, les Bleues ont déjà encaissé 16 points, ce qui est trop élevé au regard du reste du match. Les Bleues se reconcentrent et, si les Néerlandaises marquent encore 6 points supplémentaires, les Françaises font de même. Elles se qualifient haut-la-main pour l'EuroBasket Women 2017 sur le score finale de 79 à 46.

 

 

  • Prochaine étape : La Croatie

Même si elles sont désormais qualifiées pour l'Euro 2017, les Bleues devront encore affronter la Croatie mercredi soir (23 novembre) à 20h30 à Clermont-Ferrand. 

Valérie Garnier insiste d'ailleurs sur le fait que les Bleues ne doivent pas se déconcentrer et devront également remporter ce match pour ne pas perdre la belle énergie qu'elles ont actuellement.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()