58

online

Le quotidien d'un joueur Pro A Espoirs : Interview de Louis-Marin...

Le quotidien d'un joueur Pro A Espoirs : Interview de Louis-Marin Alix (Rouen)

 
Pro A - Rouen Métropole Basket - Espoirs Pro A -
Crédit photo : Rouen Métropole Basket
Interview Exclu ISBE de Louis-Marin Alix (N°12 sur la photo)

En cette période de fêtes, l'équipe d'Inside Basket Europe s'est intéressée au quotidien d'un joueur évoluant dans l'antichambre de la Pro A, le championnat Espoirs Pro A. Pour pouvoir obtenir des réponses très précises, nous avons sollicité Louis-Marin Alix, jeune espoir français de 16 ans évoluant au sein du Rouen Métropole Basket, pour une brève interview. C'est avec bonne humeur qu'il a volontiers accepté de nous répondre.

ISBE: Bonjour Louis-Marin, tout d'abord, merci d'avoir trouvé un moment pour répondre aux questions d'Inside Basket Europe en cette période de fêtes. En effet, ISBE se penche cette fois-ci sur la vie d'un joueur Pro A Espoirs, et tu es donc le mieux placé pour nous répondre. Passons donc sans attendre aux questions.

ISBE: Premièrement, peux-tu nous décrire ton parcours sur le plan scolaire et sportif?

Louis-Marin:
Sur le plan scolaire, je suis passé par le collège Victor Hugo de Nantes où j'ai obtenu mon brevet avec mention. J'ai poursuivi sur une seconde générale et je suis actuellement les cours de première économique et sociale. Cette filière me plaît car elle nécessite un travail régulier et de l'autonomie. Pour l'instant tout se passe bien. Sur le plan sportif, j'ai commencé le basket à l'âge de 5 ans, je suis entré au pôle espoirs de Nantes à l'âge de 13 ans, ce qui m'a permis de participer au sélections régionales avec les Pays de Loire. Ensuite, j'ai intégré le centre de formation de Quimper, dans lequel j'ai évolué une saison en cadet France deuxième division. Je suis maintenant au centre de formation du Rouen Métropole Basket, où j'ai l'occasion de jouer en Cadets France U18 (Nationale U18 Élite) ainsi qu'en Espoirs Pro A.

ISBE: Le train de vie que t'impose le basket est-il difficile à suivre? Tes études arrivent-elles à suivre cette cadence?

LM:
Le basket occupe forcément un place très importante dans ma vie, mais j'arrive à gérer ce train de vie car je m'y suis habitué, je suis parti de chez moi à l'âge de 13 ans, c'est une routine que je gère donc parfaitement actuellement. Au début, Il a fallu que je me prenne en main, que j'apprenne à devenir autonome. Le pôle espoir et le centre de formation m'ont aidé dans ma vie de tous les jours. J'ai pour l'instant toujours su allier études et basket, il faut juste anticiper sur les devoirs. Mon objectif premier pour l'instant reste cependant le bac !

ISBE: Pour illustrer ton propos, peux-tu nous dévoiler l'organisation de ton emploi du temps quotidien lorsque tu es à Rouen?

LM:
Bien sûr. Une journée type à Rouen commence le matin dès 7h. Je déjeune, puis je m'habille pour aller à un premier entraînement de 8h à 9h30. Ensuite, j'ai cours de 11h30 à 16h30, puis je retourne m'entraîner de 18h à 19h45, avant de rentrer au studio pour manger et faire mes devoirs. Ma journée se termine donc aux alentours de 23h.

ISBE: Sur le plan sportif, la Pro A Espoir est-il un championnat compliqué?

LM:
Le championnat Espoirs Pro A est d'un niveau élevé, c'est physique et assez rapide. Me concernant, je suis encore jeune, le championnat Espoirs est très instructif pour moi. En effet, il me permet d'évoluer et d'apprendre aux côtés de joueurs plus âgés. A titre personnel, je sais que je dois me renforcer physiquement afin de pouvoir un jour dominer ce championnat.

ISBE: Comment se passe ta vie de famille avec ton emploi du temps hebdomadaire et les matchs parfois à l'autre bout de la France?

LM:
Ma famille habite au Mans, je ne la vois que très rarement. Mais comme je l'ai évoqué précédemment, je vis cette situation depuis 4 ans maintenant et je m'y suis donc habitué. Cependant, j'ai la chance d'avoir des parents qui me suivent et qui sont derrière moi, ils essayent de venir me voir le plus souvent possible. J'ai l'occasion de les voir  pendant les vacances et parfois durant certains week-ends.

ISBE: Sur le plan médiatique, la Pro A Espoirs est-il un championnat qui attire le public? Comment vis-tu cet éventuel attrait des médias sur ton club et ton championnat?

LM:
Le championnat Espoirs se développe de plus en plus, et il est vrai que ce n'est pas extrêmement médiatisé mais de plus en plus de pages dédiées sur les réseaux sociaux ainsi que des sites Internet sont créées afin de valoriser notre championnat auprès du grand public. Après nous sommes jeunes, je pense qu'il ne faut pas se prendre la tête avec les médias, nous apprécions lorsque l'on parle de nous, mais il ne faut pas que cela ai une incidence sur notre comportement et notre jeu. Nous n'avons encore rien accompli, le plus dur est à venir. Il faut se concentrer sur la saison, c'est ce à quoi nous pensons.

ISBE: Imagines-tu un avenir dans le basket professionnel Français?

LM:
À vrai dire, c'est un objectif de devenir basketteur professionnel en France, je travaille tous les jours pour ça, c'est une motivation de tous les instants. Seulement, il faut être patient, le chemin est long et difficile. Après,  comme tout basketteur je veux évoluer au plus haut niveau, en Pro A, mais c'est un processus long et rude, mais c'est aussi pourquoi je pratique ce sport.

ISBE: As-tu un joueur qui t'as fait rêver étant jeune, qui t'as donné envie d'être le meilleur? As-tu un joueur favori en ce moment?

LM: J
'ai grandi avec l'ère Tony Parker, c'est ce joueur qui m'a fait aimer le basket. J'ai beaucoup d'admiration pour ce joueur. Il a réussi à imposer son style de jeu au États-Unis et ce malgré sa petite taille. Il est l'icône du basket français, un joueur emblématique. Je pends énormément exemple sur son jeu. Actuellement mon joueur favori est Stephen Curry, il est hors-norme, il est le meilleur joueur du monde selon moi à l'heure actuelle. Son adresse au shoot est incroyable et cela en fait un joueur exceptionnel. Il possède toutes les qualités que nécessite le poste de meneur de jeu et je m'inspire également énormément de lui.

ISBE: Quelles équipes suis-tu actuellement en Pro A ainsi que de l'autre côté de l'Atlantique? Un favori pour le titre NBA et Pro A cette année?

LM:
Je suis bien évidemment l'équipe du Rouen Métropole Basket puisque j'évolue dans l'équipe Espoirs. Cependant, chaque équipe est intéressante car c'est un championnat très relevé. Cette saison, je vois bien l'ASVEL. terminer champion de France. Ils ont équipe très complète, très solide défensivement. Je pense qu'ils peuvent aller loin. En NBA, je supporte les Warriors de Golden State depuis maintenant 4 ans. J'aimais beaucoup le coach Mark Jackson, et puis c'est une équipe remplies de stars qui me font rêver... Pour parler de titre, c'est plus compliqué même si je suis à 100% derrière les Warriors. Actuellement, beaucoup d'équipes peuvent prétendre au titre notamment Cleveland, les Spurs ainsi que le Thunder, mais je vois bien les Warriors décrocher le titre une seconde fois.

ISBE: Merci de nous avoir accordé de ton temps pour ces questions! L'ensemble d'Inside Basket te souhaite des joyeuses fêtes et le meilleur pour la suite!

LM:
Tout le plaisir était pour moi. Merci!

 
Ailleurs sur le web
Votre avis ()