48

online

Le débrief ISBE League SKRATS (Grèce) - Journée 12

Le débrief ISBE League SKRATS (Grèce) - Journée 12

  

Petit tour d’horizon sur ce qu’il s’est passé lors de la douzième journée de la ligue SKRATS.

 

Tous les résultats :

 

 Panathinaikos 91-54 Panelefsiniakos 

 Olympiacos 84-68 Aris 

 PAOK 73-71 AEK Athènes 

 Rethymno 81-83 Trikala 

 Panionios 68-71 Apollon Patras 

 Koroivos 79-70 Nea Kifisia 

 KAO Dramas 68-72 Kolossos 

 

Les affiches :

                                                               

 Panathinaikos 91-54 Panelefsiniakos 

 

15-16 | 40-26 | 67-42 | 91-54

 

Il n’y a pas eu photo sur la rencontre, pourtant si le Panathinaikos commence bien la rencontre par un 5-0, les joueurs du Panelefsiniakos montrent un peu de résistance et un peu à la surprise générale sont devant à la fin du premier quart 15-16. Le deuxième quart temps n’est pas à l’image du précédent et l’équipe au « trèfle » prend le large dès la première moitié du quart temps menant 33 à 22. L’addition commence à être salée pour les visiteurs qui comptent 14 points de retard. Très rapidement après le retour sur le parquet, la barre des 20 points est franchie et sur leur lancée, les joueurs à Dusko Ivanovic vont enfoncer un peu plus les visiteurs pour terminer avec 37 points d’avance, 91-54.

 

Un seul homme du côté du Panelefsiniakos, Kurt Looby qui cumule 18 points prend 13 rebonds et donne 2 passes. Ned Cox inscrit lui 13 points et prend 3 rebonds. Pour le Panathinaikos, Antonis Fotsis cumule 13 points et 8 rebonds. Esteban Batista est à créditer de 17 points et 4 rebonds. Dimitris Diamantidis donne 6 caviars mais n’inscrit que 5 points.

 

 PAOK 73-71 Aris 

 

18-23 | 32-42 | 54-55 | 73-71

 

Battus par le Limoges CSP en Eurocup, le PAOK a eu les pires difficultés pour s’imposer face à l’AEK. Carl English fait tout de suite parler la poudre et inscrit 3 triples de rang pour mener 2-9. Le PAOK se réveille enfin et revient à 8-10, mais encaisse tout de suite un 0-8. Les choses sont compliquées pour le PAOK qui reste mené 18-23. L’AEK déroule son basket et mène jusqu’à 14 points, mais le PAOK resserre sa défense mais reste à 10 unités à la mi-temps. Au retour des vestiaires, l’AEK intensifie son jeu et l’écart grimpe à +15, mais le PAOK réagit enfin et passe un 12-2 pour recoller à 5 points. Dominé s encore dans le dernier quart, les locaux reviennent petit à petit mais à 28 secondes de la fin sont toujours menés 66-70. Le PAOK n’est pas l’équipe qui provoque le plus de fautes pour rien et obtient de nombreux lancers qui lui permettent de l’emporter de 2 points 73-71.

 

Kenvin Langford inscrit 18 points et prend 3 rebonds, Marc Carter est lui à créditer de 14 points et 6 rebonds. Vangelis Margaritis prend 10 rebonds. Pour l’AEK, Carl English cumule 13 points et 7 rebonds, Pops Mensah-Bonsu 12 points et 5 rebonds. Milan Milosevic prend 10 rebonds.

 

 

Le MVP :

 

34 d’évaluation… C’est la perf du weekend pour Dimitrios Mavroeidis (Nea Kifisia) avec 27 points 6 rebonds 2 passes et 11 fautes provoquées. L’ancien joueur de Bilbao et de l’Olympiacos réussit un beau début de saison cumulant 15.1 points 7.2 rebonds et 1.3 passes. Il réussit son retour après une saison blanche en raison d’une opération du genou.

 

Les Tops :

 

William Coleman (Panionios) : Il n’a pas laissé beaucoup de seconde chance à ses adversaires avec ses 14 rebonds captés.

Vassilis Spanoulis (Olympiacos) : Peu en verve aux shoots, il a fait jouer ses coéquipiers en leur distribuant 9 ballons.

Thodoris Zaras (KAO Dramas) : A deux points c’était moyen avec un 2/7, mais derrière l’arc il a été impérial avec un joli 5/5.

Muhamed Pasalis (Aris) : Il a récupéré les ballons mal négociés et termine avec 5 interceptions.

Kurt Looby (Panelefsiniakos) : A été très sérieux avec 8/10 à deux points.

 

 

Les Flops :

 

Elijah Johnson (Panelefsiniakos) : Non vraiment ça ne sert à rien d’insister…. Il termine à 3/20 aux shoots.

Dimitrios Mavroeitis (Nea Kifisia) : Et oui, on peut être MVP est être moyen aux lancers… Car sur ses 15 lancers, il n’en rentre « que » 9…

Cade Davis (Nea Kifisia) : C’est « Monsieur je quitte le terrain plus vite que mon ombre »… 5 fautes en 14 petites minutes de jeu.

Nejc Stmad (Panionios) : Symbole de l’effectif limité de son équipe, il n’a pas brillé, mais surtout il n’y avait pas grand monde pour le remplacer sur le terrain résultat -4 d’évaluation pour 29 minutes de jeu.

 

 

Les français et anciens de la LNB :

 

Mouhammad Faye (Ex-Hyères-Toulon) : Match complet encore une fois avec 14 points et 10 rebonds pour 10 d’évaluation.

Aggelos Tsamis (Ex-Limoges) : Important dans la victoire de son équipe il réalise 14 points 5 rebonds et 2 passes.

Torey Thomas (Ex-Cholet) : Meilleure évaluation de son équipe (15) avec 12 points 7 rebonds et 4 passes.

Brent Petway (Ex-Vichy) : 15 points 4 rebonds 15 d’évaluation… Classique…

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()