64

online

Landerneau a pris le dessus sur Chartres qui n'est plus 1e...

Landerneau a pris le dessus sur Chartres qui n'est plus 1e de LF2

 

Landerneau a pris le dessus sur le leader de LF2 et montre combien les playoffs ne sont pas joués d'avance.

Landerneau, 3e de LF2, a donné une leçon défensive à Chartres qui quitte le leadership de la LF2.

  • Chartres 46-55 Landerneau

12-12 | 33-27 | 38-42 | 46-55

Chartres et son collectif arrivent à rapidement prendre le dessus (9-5, 6'), mais Sabrina Palie et Kekelly Elenga égalisent. Tiffany Clarke cherche à s'échapper au score, mais Lisa Koop rattrape son retard. Benoît Marty conserve son collectif sur le terrain qui accélère en fin de première mi-temps et fait un premier break, 33-27.

 

Landerneau peut se satisfaire d'avoir retrouvé sa défense avant l'accélération en fin de 2e QT. Mais au retour des vestiaires, Chartres veut enfoncer le clou (38-31, 24). C'est une fois encore Elenga, Palie qui refont le retard des Bretonnes, et c'est Pauline Lithard qui profite des errances adverses pour prendre les devants (38-39, 25'). Chartres s'est fait bousculer et ne répond plus. La défense bretonne est plus solide et derrière le LBB s'échappe et conclut le 3e QT avec un 11-0.

 

Dans le dernier acte, c'est Amanda Dowe pousse la série à 15-0. Chartres essaye bien de revenir à coup de LFs (41-46, 34'), mais Lithard, Elenga et Marie Butard en décident autrement (41-53, 35'). Mélanie Devaux cherche à revenir à la marque, mais Chartres n'arrive pas de position pour prendre facilement ses tirs. Chartres laisse le temps filer et sa première place à la LF2.

 

Palie apporte 13 points, Elenga finit avec 10 points, 3 rebonds. Marie Butard affiche 7 points, 4 passes et 3 interceptions. Les 11 unités de Mélanie Devaux n'ont pu faire oublier l'absence de Magali Mendy, mais également le match raté l'attaque de Chartres qui termine avec un 15/49 aux tirs. En face, Landerneau qui reste 3e de la LF2, s'affiche avec 22/48.

 

Chartres perd la tête de la LF2 au profit de Roche-Vendée qui n'a pas tremblé face à Calais comme vous allez le lire sur Inside Basket Europe.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()