57

online

La révolution de la FIBA est en marche

La révolution de la FIBA est en marche

 

Preuve des tensions entre la FIBA et l'ULEB, la nouvelle compétition européenne de l'instance suprême du basket n'est qu'une des nombreuses révolutions qui sera bientôt mise en place. Entre le changement de calendrier en 2017 et l’organisation de l’Eurobasket, la fédération internationale s’est penchée sur un autre dossier, les championnats régionaux.

L'Adriatic League est une compétition régionale relativement récente (création en 2001) qui regroupe les meilleures équipes des pays de l’ex-Yougoslavie. Organisée sous l’égide de l’ULEB, la compétition devrait vivre un nouveau tournant dans sa courte histoire puisque la FIBA a décidé de ne plus reconnaître l'Adriatic League en tant que compétition officielle. Arguments avancés pour justifier cette décision ? Il est nécessaire d’assurer le bon développement du basket européen et de fournir aux différents acteurs un même modèle économique plus rentable et sur le long terme. 

L’Adriatic Leaque sera donc remplacée par une autre compétition permettant aux différents pays (Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Monténégro, Serbie et Slovénie) de conserver un championnat régional. Cette nouvelle décision atteste du choix de la FIBA d’harmoniser le basket européen. Avec sa nouvelle compétition européenne et ses prises de position sur certains dossiers (compétitions régionales, « fenêtres internationales », changement de calendrier…), la FIBA entend asseoir sa domination sur le basket européen. Cela devrait lui permettre d’unifier les différents acteurs européens (clubs, joueurs, partenaires et autres annonceurs) et de mettre un place un vaste système entre les différents championnats nationaux et régionaux ainsi qu’avec les coupes européennes. 

Si de nombreuses décisions prises par le FIBA en Europe le sont dans le but de court-circuiter l’ULEB, on peut également estimer que le souhait d’instaurer un nouveau modèle économique a germé dans la tête des dirigeants de la fédération en voyant la NBA brasser encore et toujours plus d’argent. Véritable machine à dollars, la NBA profite de ses droits de retransmissions TV ainsi que du fort impact marketing pour engranger des sommes faramineuses. En s’assurant d’avoir la mainmise sur le basket européen et en affichant son souhait d’impliquer les fédérations nationales ainsi que les clubs dans les processus de décisions, la FIBA pourrait être en mesure de faire évoluer durablement le basket européen. 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()