55

online

EuroBasket 2015 : La France l'emporte au bout du suspense

EuroBasket 2015 : La France l'emporte au bout du suspense

 
EuroBasket 2015 - France-Finlande - Groupe A - Résumé - 1ère journée
Crédit photo : Vincent Couty
Tony Parker a terminé meilleur marqueur avec 23 points.

Face à de vaillants finlandais, les Bleus ont souffert et ont failli vivre un cauchemar pour leur premier match dans l'EuroBasket 2015. Mais Tony Parker et Nando De Colo ont su montrer la voie pour permettre de l'emporter après prolongation 97 à 87.

Ce fut une bataille, une longue bataille qui aura duré 45 minutes. L'Equipe de France a remporté son premier match dans son EuroBasket. Avec 10.000 spectateurs acquis à leur cause, les français l'ont emporté à l'expérience face à une équipe de Finlande qui n'a pas encore l'habitude de ces grands rendez-vous. Et pourtant, les joueurs d'Henrik Dettmann ont failli réaliser le plus grand exploit de l'histoire du basket finlandais. 
 

  • FRANCE 97 - 87 FINLANDE (AP)

24-22 | 21-15 | 23-23 | 13-21 | 16-6

L'Equipe de France commence très fort la rencontre avec un 13-6 infligé d'entrée aux finlandais sous l'impulsion d'un très bon Nando De Colo qui débute le match en marquant 5 points. Sauf qu'un peu à l'image de cette partie, la Finlande reviendra toujours à la marque même lorsque les Bleus prendront le plus gros écart de ce premier quart-temps en menant 19-11 après une action à trois points de Nicolas Batum. La preuve, les coéquipiers de Jamar Wilson (15 points en 1ère mi-temps dont 11 dans le premier quart) termineront cette première période à seulement 2 points en revenant à 24-22 après 10 minutes de jeu. Les supporters tricolores seront passés par toutes les émotions dans ce match puisque leurs protégés auront mené tout le match sans jamais être à l'abri et quand on les pensait hors de portée des loups finlandais, ce n'était pas le cas car ils revenaient toujours. Les français se devaient de réengager parfaitement le deuxième quart-temps et c'est grâce au duo Lauvergne-De Colo que les français prennent un bol d'air en infligeant un 9-0 aux finlandais en 3 minutes pour mener 33-22. Sauf que la Finlande va tout de suite réagir par l'intermédiaire de Jonas Caven qui en marquant à 3 points fait repasser son équipe sous la barre des 10 points en forçant dans le même temps Vincent Collet à prendre un temps-mort. Batum et De Colo sont très bons dans cette première mi-temps avec respectivement 12 et 10 points, mais ils ne peuvent faire face à un Jamar Wilson flamboyant qui tient son équipe à bout de bras en lui permettant de rejoindre les vestiaires avec seulement 8 points de retard, ce qui est plutôt bien payé (45-37).

Les Bleus ne sont jamais très doués quand il s'agit de négocier un match d'entrée dans une compétition internationale et la Finlande compte bien en profiter. Ils démarrent la 2ème mi-temps tambour battant en infligeant un 8-1 aux Bleus pour revenir à 48-45 après 3 minutes dans la deuxième mi-temps. Les finlandais reviennent toujours, ils ne lâchent rien. Alors, même si leur adresse est défaillante avec seulement 8/28 à trois points sur le match, ce qui est inacceptable pour une équipe de shooteurs comme eux, les nordiques n'abdiquent pas et reviendront toujours dans la rencontre même quand ils se prendront un éclat. C'est au milieu du 3ème quart que le récital défensif des français débute. Ils enchaînent les stops défensifs en repoussant constamment les attaques finlandaises en les forçant à prendre des tirs très compliqués. La Finlande ne va marquer que 2 points en 5 minutes et la France va mettre un 15-2 à ses adversaires pour mener 63-47 à 2'40 de la fin de la 3ème période. Et à ce moment, on peut légitimement se dire que le match est plié et que Vincent Collet va pouvoir faire tourner pour faire souffler ses cadres. Mais non ! L'abnégation des coéquipiers de Petteri Koponen, auteur de 15 points ce soir, est énorme. Ils vont d'ailleurs faire une partie de leur retard avant le début du dernier quart-temps en revenant à 8 points sur un énième tir à trois points d'Erik Murphy

Le dernier quart-temps débute à l'avantage des français avec notamment la perte de balle de Koponen (le seul turnover du match de l'arrière finlandais). Rudy Gobert dunke et Tony Parker pénètre et les Bleus reprennent 14 points d'avance (74-60). Qui pourrait penser que la Finlande reviendrait une nouvelle fois ? Personne. Et pourtant... Le sélectionneur finlandais remet en selle le héros de la première mi-temps, Jamar Wilson. Et il va permettre à son pays de revenir avec deux paniers très importants. Wilson passe la barre des 20 points et ramène la Finlande à deux points (74-72) en clôturant par ailleurs un formidable 12-0 en 4 minutes. Wilson peut donc ressortir et permettre à son associé, Koponen de revenir sur le parquet. La fin de ce 4ème quart-temps n'est qu'un chassé croisé entre les deux formations même si la Finlande ne prendra jamais l'avantage à la marque. Le match est d'une tension inimaginable, tous les supporters français sont debout, agitant leurs drapeaux français. Boris Diaw permet aux français de reprendre deux points d'avance alors que plus personne n'avait marqué depuis presque deux minutes. Koponen lui répond aussi vite et les deux équipes se tiennent (78-78). Il reste 28 secondes quand Tony Parker trouve Nando De Colo dans le corner à trois points. Le joueur du CSKA marque et la France mène 81 à 78 tandis que la Park & Suites Arena explose de joie. Tout le monde voit la France l'emporter. Henrik Dettmann prend de suite un temps-mort pour faire un système. La Finlande est une équipe tellement adroite, le match ne pouvait pas se finir sur un trois points français... Petteri Koponen attaque le cercle et trouve Sasu Salin qui bénéficie d'un écran, le finlandais tire et marque. 81-81. Vincent Collet prend temps-mort et la tactique est simple, une isolation pour TP. Quant aux finlandais, la question est, faute ou pas faute ? Dettmann prend le pari de défendre cette dernière possession sans faire faute. Sasu Salin est bel et bien le héros finlandais de cette fin de match, il contrôle parfaitement Parker qui tente un tir désespéré. Air-ball. Prolongation.

Les supporters français n'avaient aucun doute, les Bleus vont l'emporter à l'expérience devant leur public. Nando De Colo permet à la France de débuter parfaitement cette prolongation. Il crawle devant Petteri Koponen, marque et obtient la faute de l'arrière finlandais. Il marque son lancer. Joffrey Lauvergne souhaite lui aussi apporter sa pierre à l'édifice et il le fait parfaitement puisque c'est lui qui prend la suite de Batum et De Colo dans cette prolongation. Il marque lui aussi un and one et permet aux français de vite prendre 7 points d'avance (91-84). C'est un Tony Parker plein de maîtrise qui concluera le beau récital français dans cette prolongation. Avec Nico Batum, ils concluront le match sur 4 lancers-francs pour permettre aux Bleus de remporter leur première rencontre dans cet EuroBasket. Score final : 97-87. Il reste encore pas mal de choses à revoir du côté Bleus notamment en défense où ils n'auront tenu quasiment aucun 1 contre 1. Il ne faut pas se mentir, les finlandais ont offert une très belle prestation mais si les français veulent espérer plus, il faudra passer un cap en plus défensivement et continuer à s'appuyer sur ce très beau secteur intérieur avec le duo Lauvergne-Gobert où les deux joueurs se sont parfaitement complétés.

Et du côté des stats...

Le combat d'adresse n'aura pas eu lieu aujourd'hui. Seulement 25% à trois points pour la France et 29% pour les finlandais. Bien faible pour deux équipes qui détiennent de très bons shooteurs dans leur équipe. La France a beaucoup plus axé son jeu vers l'intérieur avec notamment le duo Rudy Gobert-Joffrey Lauvergne qui aura été très bon. 13 points pour Lauvergne et 11 pour Gobert et 12 rebonds à eux deux. Auteur d'une très bonne première mi-temps, Nicolas Batum (12 points à la mi-temps) n'aura pas marqué un seul point de la deuxième mi-temps. Il termine la rencontre avec 16 points à 50% au tir, 5 rebonds et un 0/5 à trois points. Deux joueurs auront excellé dans ce match : Tony Parker et Nando De Colo. Le meneur des Spurs aura été le meilleur français sur le parquet aujourd'hui. Avec 35 minutes de jeu, TP aura marque 23 points, capté 5 rebonds et délivré 3 passes décisives. Un candidat déclaré au titre de MVP de la compétition si la France va au bout. Il aura bien été aidé par De Colo qui aura été le deuxième plus gros temps de jeu du côté français avec 32 minutes. Il cumulera 16 points à 2/5 à trois points, 7 rebonds et 6 passes décisives. Très proche du double-double, cette belle performance est annonciatrice d'un très bel Euro pour le meneur du CSKA Moscou qui aura permis à la France de ne pas couler dans les moments où la Finlande revenait. Prochaine étape, la Bosnie dès demain à 21h. Les joueurs de Dusko Ivanovic ont perdu leur première rencontre face à la Pologne sur le score de 68 à 64.

 

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()