56

online

La FIBA suspend l'Espagne, la Serbie et 12 autres pays pour...

La FIBA suspend l'Espagne, la Serbie et 12 autres pays pour l'Euro 2017

  

La guerre entre l'Euroligue et la FIBA fait de plus en plus rage... Après l'avoir annoncé officieusement, c'est désormais rendu officiel. La FIBA vient de suspendre toutes les nations dont les clubs souhaitent jouer l'Euroligue. En tête de liste, on y retrouve l'Espagne, la Serbie ou encore la Lituanie, vice-championne d'Europe.

A l'occasion de la création de la FIBA Champions League, l'instance dirigeante, la FIBA a choisi de suspendre 14 fédérations de toute compétition européenne. Parmi ces 14 fédérations figurent celles qui ont fait le choix de continuer à disputer l'Euroligue. Depuis le début de la saison, le conflit fait rage entre l'Euroligue et la FIBA, notamment depuis la création au début de la saison de la FIBA Europe Cup, faite pour contrer l'Eurocup en attendant la création de cette fameuse FIBA Champions League. Cette dernière ayant pour but de concurrencer l'Euroligue et pour cela, la FIBA a choisi d'utiliser des moyens extrêmement salvateurs, puisque toutes les fédérations qui ont choisies d'opter pour l'Euroligue ou l'Eurocup viennent d'être suspendues.

 

Mais quelles sont ces nations suspendues ? Est-ce que cela aura réellement un impact sur le prochain Eurobasket en terme de niveau ? La réponse est oui. L'Espagne, championne d'Europe, la Lituanie, vice-championne d'Europe, la Serbie ou encore la Grèce et l'Italie ont été suspendues de toute compétition européenne. Des nations historiques dites-vous ? Oui, exactement. On peut comparer cela à un abus de position dominante. La FIBA profite de sa supériorité et de son contrôle sur les compétitions internationales pour influencer le déroulement des compétitions de clubs. En terme d'éthique, c'est limite... Le fait est qu'en choisissant de sortir ces 14 nations, la moitié représentent des véritables chances de titre. Sans l'Espagne, la Serbie, la Lituanie, la Grèce, la Slovénie, que devient le niveau de l'EuroBasket ?

 

Les fédérations suspendues ont désormais 5 jours pour répondre de leurs ''accusations'' et rompre leur engagement envers l'Euroligue. On se rappelle que durant un mois, cela avait donné lieu à un lourd conflit en France entre le président Jean-Pierre Siutat et les différents clubs français et notamment ceux qui souhaitaient jouer l'Euroligue comme le CSP Limoges avec la longue lettre ouverte de Frédéric Forté, président du CSP, à la FFBB.

 

  • Les fédérations suspendues :

L'Espagne, la Serbie, la Lituanie, la Slovénie, la Grèce, l'Italie, la Slovénie, la Turquie, la Pologne, la Bosnie, la Macédoine, le Monténégro, l'Israël et la Russie.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()