EuroLeague F- J12: Un Fener...bâché au Prado!

EuroLeague F- J12: Un Fener...bâché au Prado!

  • Bourges 67- 61 Fenerbahce

20-10 I 34-21 I 52-44 I 67-61

 

Après un choc en LFB face à Villeneuve d'Ascq remporté par les Tango, les berruyères reçoivent une des grosses cylindrées en EuroLeague, Fenerbahce! Et il va falloir s'armer de courage pour tenir tête au finaliste de l'an dernier...

 

... mais rappellez- vous, l'an dernier, les russes d'Ekaterinbourg venues se frotter au Prado n'avaient pas été déçues du voyage... et si Bourges réitérait face à Fenerbahce?

 

Les choses commencent plutôt très bien pour les locales qui sous l'impulsion de Johanna Leedham (13 pts, 8 rbds) vont prendre les devants. Les berruyères appliquent scrupuleusement les consignes de Valérie Garnier et il suffit de regarder le score à la fin du premier quart-temps pour comprendre que les partenaires de Céline Dumerc (13 pts, 4 pds) sont sur la bonne voie. Dures, concentrées, omniprésentes au rebond, refus de contre-attaques, Endy Miyem (17 pts, 9 rbds, 1 pd) & co privent les turques dans tous les secteurs de jeu et le boulot est fait quand on voit la feuille de stats de Tina Charles après dix minutes de jeu qui pointe à 0 pt!

 

Fenerbahce, étouffé, subit le jeu Tango et cela ne s'arrange pas quand le duo Miyem - Salagnac (11 pts, 1 rbd, 3 pds) s'harmonise. Avec un avantage au mental et au scoring, les berruyères donnent le tournis aux turques qui commencent à montrer des signes d'agacement... C'est simple, Tina Charles (15 tps, 11 rbds, 1 pd) et Angel McCoughtry (10 pts, 4 rbds) sont carrément muselées par Endy Miyem et Diandra Tchatchouang (1 pt, 2 rbds, 2 pds) et n'arrivent pas à s'exprimer! Si le Fener bute, c'est bien à cause des Tango qui délivrent une grosse prestation collective.

 

Et Bourges n'a décidement pas l'intention de lâcher le morceau. En commençant cette deuxième mi-temps par un 8-2, les protégées de Valérie Garnier se donnent un peu d'air... Et ses points engrangés ne vont pas être de trop car les turques vont se réveiller, certes tardivement, dans le 3ème acte. Bourges, sous la pression d'Astou Ndour (11 pts, 7 rbds), finit par concèder un 8-0 et voit ses adversaires revenir à -8.

 

Si les coéquipières d'Agnieszka Birbrzycka (9 pts, 3 rbds, 1 pd) se re-concentrent, elles manquent tout de même d'adresse et si les shoots ne rentrent pas, le compteur lui tourne... en faveur des locales. Avec beaucoup d'énergie et d'envie, les berruyères viennent à bout de Fenerbahce et s'imposent sur leur parquet sur le score de 67 à 61.

 

Il n'est donc pas si simple pour les grosses écuries européennes de s'imposer au Prado, après Ekaterinbourg, Bourges peut se vanter d'avoir fait tomber Fenerbahce!

 

Du côté des stats...

 

Du jeu à l'intérieur, de la présence au rebond et sur les lignes de passes, de la dureté dans le jeu, de l'envie et de l'adresse, voilà la recette qu'a scrupuleusement respecté Bourges. Endy Miyem a tout simplement été magistrale en compilant 17 pts, 9 rbds, 1 pd et en muselant parfaitement Tina Charles (15 pts, 11 rbds, 1 pd). Céline Dumerc (13 pts, 4 pds) et Johanna Leedham (13 pts, 8 rbds) ne sont pas en reste non plus... Quant à Angel Mc Coughtry, elle pointe à 10 pts et capte 4 rbds. 

 

 

MVP de la rencontre... l'équipe de Bourges au complet! 

(Crédit Photo: Any D)

Ailleurs sur le web
Votre avis ()