EuroLeague F- J10: Un ''Bonner'' non dissimulable à Bourges

EuroLeague F- J10: Un ''Bonner'' non dissimulable à Bourges

  • Bourges 58 - 50 Orenbourg

8-21 I 31-30 I 47- 38 I 58- 50

 

Retour de l'EuroLeague au Prado pour les berruyères qui accueillent les russes d'Orenbourg. Et Dieu sait si cette rencontre est importante pour rester dans la course à la qualification. Car en cas de défaite, Bourges se retrouverait à égalité avec Schio et les choses se compliqueraient pour accèder au 2ème round.

 

Les filles de Valérie Garnier sont donc prévenues... et pourtant tout ne va pas se passer comme prévu dans le 1er quart-temps. Orenbourg, très rapidement, vient prendre les premiers points de la rencontre par l'intermédiaire de la meneuse espagnole Anna Cruz (2 pts, 2 rbds, 5 pds). Si pendant deux minutes, les deux équipes vont se répondre mutuellement, Orenbourg va prendre le large sur un 3 pts de Dewanna Bonner (15 pts, 8 rbds) annonciateur d'un début de calvaire pour les berruyères. Bourges manque cruellement d'intensité défensive et se fait rapidement sanctionner par le duo Bonner-Dimitrakou (10 pts, 2 rbds, 2 pds) qui s'éclate derrière l'arc (3/3). Les coéquipières de Céline Dumerc (13 pts, 2 rbds, 1 pd) encaisse un douloureux 12-0...

 

... et rien ne s'arrange quand Candice Dupree (6 pts, 7 rbds, 1 pd), nouvelle recrue russe fait grimper l'écart à + 15 pts. Bourges va alors faire confiance à Johanna Leedham (15 pts, 10 rbds, 3 pds) qui à deux reprises va trouver la faille et ainsi débloquer le compteur berruyer. Plus agressives défensivement, les berruyères vont jouer avec leur secteur intérieur en la personne d'Héléna Ciak (10 pts, 11 rbds) qui vient concrétiser sous le cercle. Avec Romane Bernies à la mène, les Tango retrouvent des solutions offensives et surtout de l'adresse (43% contre 39% pour les russes). Cap's peut donc revenir et va donner du spectacle au public en enchaînant 2 triples dont un buzzer...(photo de l'article) Bourges vient de passer devant (31-30) à la mi-temps.

 

Après avoir encaissé un 8-21 au 1er QT, les berruyères rendent la monnaie de leur pièce aux russes en leur infligeant un 23-9!

 

Début de la 2ème mi-temps et Johanna Leedham suivie de Diandra Tchatchouang (8 pts, 2 rbds, 2 pds) montraient de nouveau leur agressivité et leur envie. Avec une domination aux rebonds et avec un secteur intérieur efficace, Bourges continue de dicter sa loi. En face, Orenbourg subit le jeu, seule Dewanna Bonner tirait son épingle du jeu. C'est finalement Héléna Ciak qui aura le dernier mot et qui en dominant la raquette adverse va creuser un peu plus l'écart le portant à +9.

 

Dernier round... et les russes plantent un 5-0 d'entrée dont un incroyable 3pts d'Elena Beglova (9 pts, 1 rbd, 3 pds) qui permet aux visiteuses de revenir à -4 (47-43). Cette entame de dernier quart tonitruante aurait pu mettre un coup au moral des berruyères mais pas du tout !! Marianna Tolo (8 pts, 8 rbds, 1 pd) dans la raquette et Johanna Leedham bien servie par Endy Miyem (2 pts, 3 rbds, 3 pds) viennent relancer la machine et redonnent 8 unités d'avance à leur équipe. Alors qu'Elena Beglova et Natalia Vieru (5 pts, 2 rbds, 1 pd) vont apporter les derniers points russes, Héléna Ciak sous les panneaux et Céline Dumerc derrière l'arc vont définitivement sceller l'issue de la rencontre.

 

Bourges s'impose sur son parquet 58 à 50 et laisse donc Schio à distance tandis qu'Orenbourg grâce au point-average reste devant les berruyères au classement.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()