Nancy l'a mauvaise !

Nancy l'a mauvaise !

 - EuroCup - SLUC Nancy - Ulm - Derwin Kitchen - James Bell
Crédit photo : Cyril D. cyrilobjectif.com

Le SLUC Nancy s'est incliné de justesse dans cette "finale" du Groupe C, ainsi ils se privent d'une qualification pour le Last 32 et les derniers espoirs français reposent sur Nanterre et Le Mans.

Ces dernières semaines le SLUC Nancy va mieux et cela s'en ressent dès les premiers minutes où ils prennent à la gorge leur adversaire, chaque possession allemande est un calvaire et les joueurs d'Alain Weisz en profitent pour mener 10-0, Thorsten Leibenath prend un temps mort pour remobiliser ses troupes mais les nancéiens gardent leur intensité pour creuser l'écart, il faudra attendre la sixième minute et un tir de Joschka Ferner pour voir le compteur d'Ulm se débloquer, ce panier les libère et ils deviennent plus saignants des deux côtés du terrain afin de réduire l'écart à neuf à la fin du premier quart-temps.

Le momemtum semble avoir changé de camp, Nancy est mis sous pression et n'arrive plus à tourner le ballon tandis que les allemands reviennent à trois points grâce à un 8-2 passé en quelques secondes, Alain Weisz tente de stopper l'hémorragie sur un temps-mort, la soufflante a le mérite de remettre ses joueurs sur le droit chemin, notamment Mickael Piétrus qui plante cinq points consécutifs, cependant les joueurs d'Ulm profitent des largesses défensives des locaux pour rester au contact. Pire encore, Per Guenther se réveille pour inscrire deux paniers à trois points pour revenir à une possession et Augustine Rubit met la cerise sur la gâteau en prenant l'avantage sur un panier au buzzer (39-36).

Le SLUC reviennent avec d'autres intentions en ce début de seconde mi-temps, ces bonnes attitudes sont récompensées grâce à un 7-0 pour repasser en tête, les visiteurs tentent de revenir comme ils le peuvent mais ils tombent sur un James Bell incandescent qui inscrit onze points d'affilé pour faire grimper l'écart au-delà des dix points. Ulm a pris un coup sur la tête et s'entête à shooter des briques à trois points sans succès, dû à une très bonne défense des nancéiens à l'image de Benjamin Sene et Derwin Kitchen qui annihilent toutes les attaques adverses.

Avec treize points d'avance à l'entame du dernier quart-temps on croit Nancy sorti d'affaire mais les allemands n'abdiquent pas notamment en défense où les locaux n'arrivent plus à accéder au cercle, et le spectre d'un retour des allemands se fait sentir car la débauche d'énergie du troisième quart-temps va leur être fatal car Ulm va infliger un 16-0 dont ils ne s'en remettront pas malgré quelques paniers à quelques secondes du gong final.

Pour les nancéiens, le cinq majeur a été présent notamment Derwin Kitchen qui a été très complet (13 points, 12 rebonds et 7 passes) et James Bell qui finit meilleur marqueur avec 18 points, côté Ulm, c'est le collectif qui est à mettre en avant car neuf joueurs ont marqué, preuve que la menace offensive est partout dans cette équipe.

Cette défaite tombe au plus mauvais moment alors qu'ils étaient revenu du diable vauvert pour jouer cette "finale" de poule, elle symbolise également leur parcours en EuroCup où ils ont perdu beaucoup de matchs d'un rien, maintenant il faudra se concentrer sur le championnat afin de remonter la pente.

Ailleurs sur le web