Entre incompréhension et préparations

Entre incompréhension et préparations

Eurocoupe - Flammes Carolo Basket - Nantes Rezé - Basket Landes - Nice Cavigal
La capitaine ardennaise ne comprend pas ce tour de qualification pour les Flammes.

Les Flammes et les Déferlantes doivent passer par un tour de qualification préliminaire pour accéder à l'Eurocoupe.

  • Les Flammes : au Top (4) mais à qualifier

 

Après une excellente saison, les Ardennaises finissent dans le Top 4 du championnat français. Mais, parce que le règlement fédéral français privilégie le vainqueur du Challenge Round (Nice, 5ème du classement) et son finaliste (Basket LAndes, 6ème), les Flammes Carolo devront affronter Freiburg (Ger) pour rejoindre le groupe H de l'Eurocoupe.

Amel Bouderra, capitaine de l'équipe, ne cache pas son incompréhension:

"On a le sentiment d'être une nouvelle fois pris pour des clowns! Les joueuses, le staff, les dirigeants et les partenaires ont tout mis en oeuvre pour mériter cette qualification en Eurocup et voilà que l'on nous sort un règlement complètement incroyable. Cela va à l'encontre de l'éthique sportive. Maintenant, cela ne gâche pas la fête, ça va juste la pimenter un petit peu car nous devrons sortir cette équipe allemande de Freiburg pour entrer pleinement dans notre compétition."

 

Mais le manager des Flammes, Patrick Créty, reste confiant sur l'issue du match :

"Sans manquer de respect à la formation de Freiburg, nous avons tout de même notre destin entre les mains. Cette confrontation peut également servir de rampe de lancement, dans une compétition où nous souhaitons bien figurer. Le club aime relever les défis. En voilà un nouveau!"

 

  • Les Déferlantes : prêtes pour rejoindre le groupe E

 

Si elles se qualifient contre les Amsterdam Angels, les Nantaises seront engagées dans l'Eurocoupe pour la 7ème année consécutive.

Emmanuel Coeuret, leur coach, sait que l'équipe aura affaire à forte partie :

"Pour ce premier tour, on défiera un adversaire totalement inconnu mais qu'il faudra aborder avec sérieux pour poursuivre la compétition dans un groupe assez relevé. Ainsi, les italiennes de Ragusa où évoluent Julie Vanloo (internationale belge) et Laura Nicholls (internationale espagnole) auront énorméent d'ambition dans cette compétition. Les deux autres formations, Namur et Nymburk, sont des équipes habituées aux joutes européennes. Ce groupe E est un groupe relevé."

 

  • Le Basket Landes et Nice : un tirage ardu

 

De son côté, le Basket Landes est déjà qualifié dans le groupe G avec Nice. 

J.M. Moré, technicien, commente le tirage pour le Basket Landes :

"A priori, c'est un tirage assez compliqué sur le papier. Nice est une équipe française ambitieuse et l'on sait que ce ne sera pas facile de les battre. La LFB est un championnat dense et tomber sur un club français n'est pas un bon tirage. Venise est très bien pour le côté rêce que peut apporter l'Europe, mais c'est une bonne équipe qui s'est qualifiée en 8ème la saison précédente, avec de bonnes étrangères, ... reste à voir le roster de cette saison. On attend la dernière équipe, Gnydia a été une place forte du basket féminin il y a longtemps mais reste inconnue à ce jour. Fribourg est le petit poucet mais nous avait posé des problèmes la saison dernière."

 

Charleville-Mézières et Nantes auront donc deux matchs à jouer les 6 et 13 octobre prochain pour passer les barrages et rejoindre leur groupe respectif en Eurocoupe (H pour les Flammes, E pour Nantes).

Ailleurs sur le web
Votre avis ()