Davon Jefferson (ex-ASVEL) file à Dubai

Davon Jefferson (ex-ASVEL) file à Dubai

L'ancien joueur de l'ASVEL en 2010-2011, Davon Jefferson sort de deux saisons dans le championnat coréen. Il est en contact avec le club chinois de Shanxi Zhongyu et pourrait y signer très rapidement.

Update : L'ancien villeurbannais, Davon Jefferson vient de s'engager avec le club qatari de Al Shabab Dubai. Une direction assez étrange et peut-être financière...

News originale du 28/07/2015 :

Davon Jefferson (2,03 m, 28 ans) a l'air de se plaire en Asie, en même temps depuis son arrivée tout lui réussit, ou presque... Après deux saisons en Corée du Sud, l'ancien joueur de l'ASVEL (durant la saison 2010-2011) va rester sur le continent asiatique puisqu'il serait en partance pour la Chine et le club de Shanxi Zhongyu. C'est en tout cas ce que le site spécialisé Sportando nous confie dans un article. Il était meilleur marqueur du championnat coréen avant son départ de son club de Changwon, limogé par son entraineur (21,3 points, 8,9 rebonds et 3 passes décisives). C'est un très fort joueur qui aura marqué à coup sûr le championnat français, mais qui a aussi son caractère... En mars dernier, Jefferson n'a pas respecté l'hymne coréen en s'étirant et écoutant sa propre musique pendant que l'hymne passait. On ne touche pas à l'hymne coréen, il avait alors été renvoyé du club !

Jefferson n'a pas été qu'en Corée puisque après son départ de Villeurbanne il a pris la direction du BC Triumph Lyubertsy où il a été élu MVP du PBL et a enchaîné un court passage en Chine avant de retourner en Russie. Ce joueur est un véritable tueur dont tout le monde se souvient... en Pro A, il tournait à 18,5 points, 7,4 rebonds pour 20,6 d'évaluation lors de sa seule saison en France. Cette année-là, il avait été élu MVP du All-Star Game LNB et avait atteint avec son équipe la demi-finale des playoffs. Son fait de guerre en France ? Il avait assommé Roanne avec 44 d'évaluation - 39 pts - 8 rebonds lors de la 27ème journée de Championnat en avril 2011.

Ailleurs sur le web