70

online

Bourges s'impose facilement face à Villeneuve d'Ascq

Bourges s'impose facilement face à Villeneuve d'Ascq

 

Après sa victoire face à Arras hier, Montpellier est encore dans l’inconnu, qui de Villeneuve d’Ascq ou de Bourges sera son adversaire le 2 mai ? Tout le Palacium sera là pour soutenir son équipe dans cette rencontre qui est le remake de la finale de l’année dernière.

 

 

  • Villeneuve d’Ascq 58 - 70 Bourges

10-24 | 26-39 | 44-53 | 58-70

 

 

Bourges commence ce match de la meilleure des manières. Appliquées en défense comme en attaque, les joueuses de Valérie Garnier trouvent facilement le panier. Après l’ouverture du score par la capitaine, Céline Dumerc, Endy Miyem (20 points, 4 rebonds et 4 passes décisives) et Héléna Ciak (9 points et 6 rebonds) enchaînent et donne cinq points d’avance à Bourges. De l’autre côté du terrain, Megan Mahoney (9 points, 4 passes décisives et 3 rebonds) essaye de maintenir à flot son équipe, mais la défense berruyère les gènes et l’adresse est peu présente. A l’inverse des Tango, le rouleau compresseur est lancé, les paniers se multiplient et l’écart grandit, jusqu’à atteindre quatorze points après dix minutes de jeu.  

 

Dans le début du deuxième quart temps, les choses continuent d’aller dans le bon sens pour Bourges qui prend jusqu’à dix-neuf points d’avance. Mais c’était sans compter sur la persévérance d’Ann Wauters (16 points), la défense berruyère commence à se relâcher et les Nordistes trouvent des solutions. Il faut stopper leur excès de confiance et Valérie Garnier le sait bien. Johannah Leedham (11 points et 7 rebonds) très maladroite jusque-là inscrit ses premiers points et permet à son équipe de respirer un peu. Finalement, la première mi-temps se termine sur le score de 26 à 39. 

 

 

Petit à petit, les Villeneuvoises y croient, elles reviennent doucement, mais sûrement. Sur un panier, accompagné d’un lancer franc d’Ann Wauters, l’écart revient à dix points. Les Berruyères sentent le danger s’approcher et resserrent un peu plus leur défense, obligeant ainsi leurs adversaires à faire des fautes. 8-0, c’est le nombre de points inscrit pour Bourges en moins de deux minutes, cela leur permet de reprendre dix-huit points d’avance. Cependant, Fatimatou Sacko (11 points et 5 rebonds) est de retour sur le terrain (après être sortie pour ses deux fautes) et elle en fait voir de toutes les couleurs à cette équipe de Bourges qu’elle connait bien. C’est maintenant au tour de l’ESBVA d’infliger un 7-0 et de revenir à neuf points.

 

L’écart continu de diminuer, jusqu’à ce que Bourges réagissent avec un panier à trois points, suivi de deux autres paniers de la joueuse du match (Endy Miyem). Villeneuve d’Ascq commence à peiner, au pire moment du match. Elles avaient encore la possibilité d’inverser la tendance de cette rencontre, mais l’expérience de leurs adversaires les a inhibées et c’est finalement (et logiquement) Bourges qui termine le match en tête après avoir mené pendant 40 minutes.

 

La capitaine de Bourges clôt le match sur un panier à trois points (ceux qu’elle a l’habitude de faire). Elle a su mener son équipe vers la victoire comme à son habitude. Céline Dumerc termine la rencontre avec 12 points, 8 rebonds et 6 passes décisives.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()