CdF (M) : Cholet sorti dès les 1/32èmes !

CdF (M) : Cholet sorti dès les 1/32èmes !

En match avancé des 1/32èmes de finale de la Coupe de France, les JSA Bordeaux recevaient le Cholet Basket et grâce à un très bon 2ème quart-temps (25-15), les joueurs de Régis Racine ont signé la première surprise de ce tour en s'imposant face au CB.

Il y a déjà un club de Pro A en moins dans cette 39ème édition de la Coupe de France. Le Cholet Basket s'est incliné face à la JSA Bordeaux. Certes, le CB était amoindri avec l'absence notamment de Qyntel Woods blessé, mais de là à s'incliner face à un club de Nationale 1, tout aussi bon qu'il soit... La troupe de Régis Racine a réalisé le match parfait hier soir pour s'imposer avec notamment 3 joueurs à plus de 20 points face à un Trevon Hugues bien trop seul pour lutter (32 points).

 

  • JSA BORDEAUX 98 - 89 CHOLET BASKET

25-28 | 25-15 | 21-21 | 27-25

 

Peu de personnes présentes dans la salle auraient pensé avant le début de la rencontre que Cholet allait perdre face à Bordeaux. Certes qu'ils puissent avoir des difficultés du fait qu'ils ne soient que 7 à pouvoir jouer, mais perdre n'était pas forcément logique avant l'entame de ce match. La rencontre commence timidement, mais c'est le CB qui prend le meilleur départ grâce à leur recrue Anthony Goods qui donne 4 points d'avance à son équipe après 2'30 de jeu (5-9). Mais la JSA reste dans les roues de son adversaire notamment grâce à Kévin Bichard et Sammy Yeager à longue distance. Dans ce match très offensif, les choletais ne sont pas en reste puisqu'ils vont marquer 3 tirs à trois points consécutifs pour mener de 7 points à la moitié du premier quart-temps et forcer Coach Racine à prendre un temps-mort pour stopper l'élan du CB. Malgré tout, Cholet va finir ce premier quart-temps en gérant parfaitement son avance même si Bichard à nouveau réduira l'écart sur un trois points au buzzer (25-28). Le 2ème quart-temps, les girondins ne vont pas l'entamer comme ils ont terminé le précédent puisque grâce à deux tirs à trois points de Gauthier Darrigand, ils vont infliger un 8-0 en 2 minutes à leurs adversaires et mener 33-30. Cholet ne marque plus, ils vont marquer 7 points en 8 minutes et surtout, ne vont pas marquer durant 3'30. Bordeaux va prendre les devants et commencer à distancer le club des Mauges avec notamment des nouveaux tirs à longue distance de Bichard et l'avance va même passer à +13 à 2 minutes de la fin de la première mi-temps (48-35) et si on calcule bien, la JSA a passé un 23-7 à Cholet en 8 minutes ! Les joueurs de Laurent Buffard sauveront l'honneur dans cette première mi-temps en défendant enfin pour revenir à 7 points à la pause. Le score est de 50 à 43 à la fin de la première mi-temps.

 

La deuxième mi-temps va être beaucoup plus égale. Dans le troisième quart-temps, l'écart oscillera autour des 9 points et Bordeaux n'aura pas plus de 11 points d'avance dans ce quart et Cholet ne passera jamais sous la barre des 7 points. Finalement, cette troisième période se soldera sur un score de parité puisque les deux équipes auront marqué 21 points chacune et l'écart est lui toujours de 7 unités. A l'entame du dernier quart, c'est maintenant ou jamais pour Cholet, soit ils réagissent d'entrée soit ils laissent Bordeaux partir et réaliser la première surprise de ces 1/32èmes. Et quand Holloway marque deux paniers pour débuter le quart-temps (73-68), on se dit que le CB va revenir tranquillement sauf que ce sera le plus petit écart de ce quart-temps, jamais ils ne pourront se rapprocher de la JSA pour espérer passer devant. Les bordelais avaient toujours une marge de sécurité. Et clairement, rien ne réussissait aux choletais car quand Taylor fait une faute offensive et que tout de suite après Bordeaux reprend 11 points d'avance à 6 minutes de la fin, on se dit que cela va être très compliqué pour les joueurs de Laurent Buffard. Mais Trevon Hugues, seul joueur qui aura surnagé côté choletais ne veut pas perdre son premier match officiel sous les couleurs rouges et blanches et il va le montrer en ramenant à nouveau Cholet à 5 points sur un beau shoot à trois points. Le score n'est plus que de 79 à 74 à 5 minutes de la fin, tout est possible. Mais Yeager ne l'entend pas de cette oreille et va littéralement relancer Bordeaux avec un tir à trois points qui redonne 10 points d'avance à son équipe. Sur chaque panier choletais, les joueurs de la JSA trouvaient un moyen de répondre et cela a rendu la tâche beaucoup trop compliquée aux joueurs du CB qui reviendront pas. Malgré un énième temps-mort du coach choletais à 2 minutes de la fin quand Bordeaux prit 13 points d'avance, son équipe reviendra à 6 points à 47 secondes du terme et à 5 points à 30 secondes de la fin, mais il n'y avait pas d'autres alternatives à Hugues. Il était presque le seul joueur choletais à marquer dans le money time. Et l'adresse parfaite des bordelais sur la ligne des lancers n'aidait rien, la JSA Bordeaux réalise la première surprise de cette Coupe de France édition 2015-2016. Les joueurs de Régis Racine sortent un club de Pro A et lancent parfaitement leur saison qui s'annonce prometteuse s'ils jouent constamment à ce niveau.

 

Et du côté des stats...

 

Sans Stephen Brun, sans Qyntel Woods, Laurent Buffard n'a fait jouer que 7 joueurs hier soir et dans ces 7 joueurs, seuls 2 joueurs ont été au-dessus des bordelais. Trevon Hugues avec 32 points à 10/17, 4 rebonds et 3 passes décisives a fait peur à la JSA, mais il était trop seul puisque statistiquement parlant, Murphy Holloway le suivait avec 18 points à 8/13 et 10 rebonds en 40 minutes. Le banc choletais n'a marqué que 6 points (!) et niveau adresse, Cholet a été beaucoup trop limite avec seulement 31/61 au tir. Côté Bordeaux, beaucoup d'implication et de dureté étaient là défensivement ce qui rendait les choses beaucoup plus faciles offensivement avec une très bonne adresse à 40/60 au tir et 98 points marqués dont 3 joueurs à plus de 20 points. Le meilleur marqueur bordelais se nomme Sammy Yeager avec 28 points à 12/17, 2 rebonds et 5 passes décisives. Il est bien suivi par les deux Kévin : Kevin Rogers et Kévin Bichard qui marquent chacun 23 et 21 points. Le premier captera 7 rebonds tandis que le second sera tout proche du triple-double avec 8 rebonds et 7 passes décisives. Ils ont parfaitement été aidés par Frédéric Adjiwanou et ses 12 points en seulement 22 minutes.

Ailleurs sur le web