63

online

Carton rouge pour les supporters de Bourges. Ils répondent

Carton rouge pour les supporters de Bourges. Ils répondent

 

Les réseaux sociaux ont grondé. Samedi soir, Céline Dumerc, légende du club après 11 années passées au club, était de retour à Bourges. Applaudie, elle a ensuite été sifflée en fin de match. Un comportement de certains qui n'a pas plu à d'autres.

Il fallait se douter que toucher à Céline Dumerc ne passerait pas auprès des fans de basket féminin français. Sortie du Prado en pleurs, ce n'était malheureusement pas de bonheur ni parce qu'elle était envahie de souvenirs... Elle s'est sentie trahie par ses anciens supporters et a quitté le parquet du Prado en pleurs, mais d'énervement. Dans un match serré, remporté par Bourges (67-60), Caps a eu des lancers francs pour permettre à Basket Landes de rester dans le match et comme tout joueur de basket qui joue à l'extérieur, elle a reçu une bronca. Les supporters berruyers ont à priori oublié que Céline Dumerc n'était pas une joueuse lambda...

 

Céline Dumerc a bien sûr vite réagi à ce qui s'était passé à la fin du match. Au bord des larmes au micro de David Cozette et de SFR Sport, elle a craqué en rentrant au vestiaire et a expliqué sa réaction sur Facebook dans la nuit de samedi à dimanche. Elle explique être triste pour plusieurs raisons, celle ''d'avoir affecté et pénalisé son équipe'' et l'autre était ''d'avoir attendu un accueil à la hauteur du plaisir qu'elle se faisait de refouler le Prado''. La grande majorité des amateurs de basket français est estomaqué par ce qui s'est passé au Prado, tout comme certains supporters berruyers et on en convient.

 

 

 

Bien sûr, les supporters de Bourges se sont fait en grande majorité massacrer sur les réseaux sociaux... Si certains n'ont bien sûr pas sifflé Caps, la réaction de la meneuse à l'issue de la rencontre a pris une ampleur qu'elle n'attendait pas elle-même. Ce qui lui a valu de réagir à nouveau le lendemain en disant qu'elle aurait ''du y être moins sensible''. A-t-elle discuté avec le président de Bourges après ce match afin d'arrondir les angles de ce qui s'était passé ? Ou a-t-elle juste cogité ? Voilà ce qu'elle a répondu lundi.

 

 

 

Ce qui est sûr c'est que le mal était fait pour les supporters de Bourges. Comment peut-on siffler une joueuse qui a fait gagner tant de titres à un club ? Qui a fait vibrer un pays pendant tant d'années ? Même si certains répondront que ce n'était que sur des lancers-francs, parfois il faut faire des exceptions, même quand on est supporter d'une équipe, notamment lorsqu'on a face à soi une joueuse aussi fabuleuse. La mémoire courte de certains est notamment ce que les twittos vont reprocher aux supporters de Bourges.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les personnalités du basket se sont elles aussi rangées du côté de Caps.

 

 

 

 

 

  • Tandis que les berruyers ont su prouver qu'ils ne sont pas tous pareil.

 

 

 

  • Les supporters de Bourges ont aussi voulu répondre par l'intermédiaire d'un communiqué.

''C'est pas moi''. C'est un peu ce que les ''vrais'' supporters de Bourges ont essayé de dire après ce qu'il s'est passé samedi soir au Prado. Le mal était fait et leur image était bel et bien touchée... C'est pour réparer celle-ci que le groupe de supporters ''Allez Tango'' a voulu faire un communiqué et s'exprimer aussi sur le Berry Républicain.

Voici le communiqué que l'on peut lire ici.

 

Malgré tout, l'image du club le plus titré de l'histoire du basket féminin avec le CUC a été touchée après cette grosse polémique qui a suivi le match entre Bourges et Basket Landes. Le retour de Caps dans son antre du Prado n'était pas celui dont elle a rêvé..dont on a rêvé.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()