Euroligue (F) : Bourges lance sa saison d'Euroligue ce soir !...

Euroligue (F) : Bourges lance sa saison d'Euroligue ce soir !

Euroligue féminine - Tango Bourges Basket - UMMC Ekaterinbourg - Groupe B
Crédit photo : Anne Perrinet
Comme la saison passée, Bourges va retrouver Orenbourg dans son groupe.

3èmes en 2013, 4èmes en 2014, les berruyères sont habituées à faire de belles saisons d'Euroligue depuis quelques années. Ce soir, elles vont débuter la compétition reine face à Ekaterinbourg.

Ekaterinbourg, c'est un peu une équipe de NBA ! Autour de joueuses comme Sandrine GrudaDiana TaurasiSancho LyttleKristi Toliver ou encore la fantasque Brittney Griner, peu d'équipes vont pouvoir rivaliser avec le budget extraordinaire du club russe. En tout cas, Bourges est dans le groupe d'Ekaterinbourg et il faudra faire face à ce grand club russe et ce ne sera pas facile pour les joueuses de Valérie Garnier. Privé d'Ana FilipHelena Ciak et Diandra Tchatchouang, la tâche s'annonce compliquée pour Bourges face au ''meilleur effectif d'Europe'' d'après Johannah Leedham. Ce match servira par ailleurs à inaugurer un Prado flambant neuf qui était en travaux depuis mai dernier. Un passage de 3100 places à 5000 places !

 

Sur le terrain, Bourges va devoir s'appuyer sur le duo Céline Dumerc-Danielle Page qui fonctionne à merveille dans ce début de saison puisque la capitaine berruyère est la meilleure marqueuse de son équipe avec 13,5 points, 3,5 rebonds et 4,5 passes décisives de moyenne pour 11,5 d'évaluation. Concernant l'intérieure US, c'est tout aussi bien avec 11,5 points, 10,5 rebonds, 2 contres pour 21,5 d'évaluation par match en LFB. Mais face à elles se lèvera l'armée russe composée de joueuses expérimentées et qui connaissent les grands événements. A l'inverse des Tangos qui, en plus d'avoir des blessées, n'ont pas ces joueuses qui ont goûtées au top niveau international. Tout du moins pas autant que les joueuses d'Ekaterinbourg. 

 

S'il y a une brèche, il faudra se glisser dedans et pourquoi pas aller chercher une victoire qui serait, sans se leurrer, un véritable exploit au vu de l'effectif pléthorique que présente le club russe. Il faudra que les coéquipiers de Paoline Salagnac soient costauds physiquement et ne fassent aucune erreur technique pour espérer aller chercher la victoire et rien n'est sûr. Qu'on se le dise, il ne faudra pas compter sur ce match pour se qualifier pour les 1/4 de finale de cette Euroligue Féminine. Le match sera à suivre dès 19h sur L'Equipe 21 avec les commentaires de David Cozette et Yannick Souvré.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()