Basketball Champions League, FIBA Europe Cup… ces reliquats qu'on nous fait...

Basketball Champions League, FIBA Europe Cup… ces reliquats qu'on nous fait passer pour des choix !

Basketball Champions League - FIBA Europe Cup - ASVEL - AS Monaco - SIG - MSB
Crédit photo : FIBA

La FIBA a ouvert ses portes aux équipes Françaises pour sa toute nouvelle Coupe d’Europe… l’ASVEL, Monaco, la SIG et le MSB sont donc engagés en Basketball Champions League, et accueille Gravelines, Chalon, Pau et Nanterre en FIBA Europe Cup… du grand n’importe quoi… je peux écrire ça ? Oui je peux et vous avez le droit de ne pas être d’accord !

Car il ne faut pas se bercer d’illusions… la FIBA ne propose aucune compétition européenne sexy ! On se fait refuser en EuroLeague et en EuroCup alors on va frapper à la porte des compétitions restantes… deux compétitions cette année reçoivent des clubs français et il faut arrêter de faire la langue de bois, aucune n’a d’intérêt ! Car en plus de la BCL il existe toujours la FIBA Europe Cup… Pour faire court, celle-là, c’est la "cocue" des compétitions !! Elle qui pouvait se targuer la saison dernière d’être la "3ème" se fait manger dans la fratrie par la petite nouvelle qui se veut d’entrée de jeu plus importante. Un peu comme si au lieu d’accueillir une petite soeur à la maison, vos parents vous présentaient un matin d’octobre une grande soeur sortie de nul part et qu’en plus vous deviez lui céder votre chambre !!

Investissement par défaut…

Alors tout ça pour faire quoi ? Trainer la patte en championnat, tirer la langue au retour de déplacements en Ukraine ou au fin fond de la Roumanie ? Tout ceci n’est qu’un pansement de compétition, un moment d’égarement où la FIBA a frotté le dos des équipes françaises et surtout inversement. Qu’on ne me dise pas que si l’EuroLeague avait demandé à l’ASVEL, champion de France en titre, de participer, Tony Parker aurait refusé le festin… Je me trompe peut-être mais TP9, qui vise l’excellence en permanence, préfèrerait se ranger du côté de la FIBA par choix et non par défaut et ce contre la prestigieuse EuroLeague, une compétition qui elle, fait vraiment rêver ? Tututu… on arrête tout et on se pose les bonnes questions !

Quel est l’intérêt de se ranger du côté de la FIBA ? A qui profite le crime ? Si demain la Fédération accueille le Real, le Barça, le Fener etc… comme elle l’ambitionne, elle va faire quoi ? Décliner la proposition alléchante de ces grosses équipes et conserver le 8ème du championnat français pour le remercier de sa fidélité ? Possible dans un monde meilleur en effet, un monde où les anges sont FIBA et les démons EuroLeague et EuroCup. Mais ce n’est pas aussi simple… tant que le championnat français manquera de poids en Europe comme c’est le cas en ce moment, la FIBA créera des troisièmes, quatrièmes, cinquièmes compétitions pour y empiler nos équipes !

 

Tentez votre chance pour les paris sportifs avec un code promotionnel.

 

Investir de l’argent… du temps… des hommes…

Quel club français peut prétendre à gagner ces Coupes… parce que c’est le but final des compétitions tout de même. Le STB Le Havre jouait la FIBA Europe Cup la saison dernière tiens, cédant à la pommade dans le dos pour pleurer en fin de saison sur… la relégation en Pro B ! Donc déjà on le voit, pour jouer ne serait-ce que la plus petite des Coupes il faut avoir les épaules larges et selon moi, seul Monaco peut survoler la BCL. La Roca Team a le banc et l’effectif pour assurer des déplacements et surtout les finances (principauté oblige). Pour la FIBA Europe Cup ? Pourquoi pas Chalon au détriment du Championnat Pro A ou Pau-Lacq-Orthez.

Moi personnellement je ne demande qu’une chose, c’est qu’on me prouve le contraire et que tout le monde se retrouve en final, mais ce n'est mathématiquement pas possible...

Quel niveau réel ?

Ce n’est pas parce qu’on voyage qu’on fait de belles photos… on est d’accord ? Difficile de définir un niveau alors que les compétitions débutent mais pour la FIBA Europe Cup, on sent bien la petite Pro A tandis que la BCL serait plutôt du niveau des deux premiers de l’élite française. On est loin du compte de l’EuroCup et encore plus de l’EuroLeague qui, pour cette dernière, se trouve à des années lumière de tout ce petit monde.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()