66

online

Aulnoye termine 3e de la LF2, mais que ce fut dur...

Aulnoye termine 3e de la LF2, mais que ce fut dur

 
aulnoye - marie-frédérique ayissi - carole leclair - caroline plust - landerneau - marie butard
Crédit photo : Goulven Rasselet

Aulnoye, au terme d'un match irrespirable, a su se remobiliser après une demi-finale frustrante hier face à la Roche-Vendée.

  • Landerneau 75-79 Aulnoye

19-20 | 34-42 | 59-58 | 75-79

 

Début de rencontre accroché, mais rapidement les Bretonnes sont sanctionnées par les fautes. Aulnoye en profite pour faire un petit break (5-14, 5’), mais Marie Butard va jouer de sa vitesse pour provoquer la défense des Nordistes et les mettre elle aussi dans la pénalité. Elle montre l’exemple en défense et enchaîne les pénétrations éclaires pour fondre sur Aulnoye (15-16, 7’). Sur un exploit personnel, Amanda Lassiter reprend la marque (17-16, 8’), mais Marie-Frédérique Ayissi n’est pas d’accord. Les deux équipes prennent tour à tour le score et rien n’est joué après ce 1e QT.

 

Landerneau démarre mal la rencontre et se laisse avoir en perdant trop facilement la balle. Stéphane Leite pousse aussitôt la gueulante pour révolter son groupe. Aline Dumont se rattrape derrière l’arc, mais le collectif d’Aulnoye garde l’écart avec un beau triple de Caroline Misset (24-30, 12’) et Cindy Nowacki aggrave la marque avec son triple (26-36, 16’). Les Nordistes jouent fort la défense, peut-être un peu trop à l’image de la lourde chute de Kekelly Elenga et avec la rage, Marie Butard s’offre un tir au buzzer, mais sa réaction n’est pas du goût de l’arbitre.

 

Butard repart avec la même envie d’en découdre, mais Marie-Frédérique Ayissi fait parler son expérience. Le LBB manque sa cible derrière l’arc et Aulnoye s’échappe un peu plus après le tir de Carole Leclair (38-52, 23’). Elenga et Butard cherchent à reprendre espoir (43-52, 25’), mais les Bretonnes sont trop vites sanctionnées et Aulnoye n’en demandent pas plus pour rester devant. La capitaine bretonne donne de la voix et sur une interception, elle sert idéalement Maud Stervinou derrière l’arc (50-54, 27’). Aline Dumont revient à -2 sur LFs, et Amanda Lassiter, jusque-là malheureuse à trois points, égalise sur un triple de sang-froid (56-56, 29’). L’Américaine est déchainée est va chercher le 2+1 (59-56, 29’), mais sa faute sur Lucie Laroche permet à Aulnoye de rester au contact avant le dernier acte et après ce trou d’air.

 

Aulnoye ne veut pas paniquer et se reprend sur le pick-and-roll de Cora Duval (61-62, 31’) puis sur une erreur d’Elenga, Ayissi gratte le ballon pour marqueur seule (63-66, 32’). Le LBB se reprend, mais Butard dans sa course est fauchée et sort sur blessure au niveau du genou. Les Bretonnes sont touchées mais pas coulées à l’image du triple au buzzer de Stervinou (68-66, 34’). Aulnoye reste concentré et égalise sur le triple de Caroline Plust (70-70, 36’).

 

Le match se tend sérieusement et les contacts se font plus viriles. Ayissi reprend le score sur LFs puis dans son duel face à Touré (71-75, 38’). Dumont va chercher les 2 Lfs pour garder espoir (73-75, 39.01’). Leclair redonne +4, mais Lassiter sort l’interception pour rester à -2 (75-77, 39.29’). L’espoir ne dure pas longtemps lorsque Aulnoye fait tourner le ballon et récupère deux LFs à 6 secondes de la fin. Leclair donne +4 sans trembler, la messe est dite. Aulnoye finit 3e : et dire que le club à jouer son avenir en LF2 au buzzer de la dernière journée la saison passée.

 

Une grande Ayissi pour cette troisième place de LF2 qui conclut avec 17 points et 4 passes. Leclair a été décisive en compilant 20 points pour 6 rebonds et 3 passes. Plust de son côté finit avec 12 points. En face, Butard a été une nouvelle fois la patronne des Bretonnes en terminant avec 21 points et 5 rebonds. Mais les 15 pertes de balles contre 9 pour les Nordistes ont été de trop. Quant à l’arbitrage, la cohérence n’était pas de mise encore une fois, et cela des deux côtés du terrain.

 

Ailleurs sur le web
Votre avis ()