ASVEL s'offre une première option pour la finale

ASVEL s'offre une première option pour la finale

Pro A - AS Monaco Roca Team - ASVEL
Crédit photo : Joséphine Lefebvre - Archives ISBE
Casper Ware... encore une belle fin de match pour le facteur X de l'ASVEL !

Sous les yeux de son président Tony Parker, l'ASVEL a remporté le Game 3 de la 1/2 finale face à l'AS Monaco Roca Team et mène désormais 2-1 dans la série. Dimanche soir Villeurbanne devra décrocher une nouvelle victoire pour atteindre la finale de Pro A.

  • ASVEL 65-58 Monaco

16-13 | 28-29 | 48-47 | 65-58

Le coach Monégasque Zvezdan Mitrovic l'a clairement exprimé en conférence de presse d'après match (Source : ASVEL) : 

Pour nous, jouer autant de matchs en si peu de jours, ça devient compliqué.

Hier au soir dans une Astroballe qui aime les playoffs, l'ASVEL a fait une performance digne de son rang... ce n'est pas en attaque que les deux formations se sont illustrées (pour preuve le score au final) mais ce sont de véritables joutes défensives qui se sont tenues dans l'antre de la Green Team. Les hommes de J.D. Jackson ont su s'accommoder de la défense adverse en y opposant une défense plus implacable encore et lorsque quelques facteurs X sont venus peser dans la balance, le match a été plié en fin de parcours. L'équipe Monégasque était dans l'impossibilité de prendre le moindre shoot ouvert et a connu une réussite à 2 pts en berne (16/55 soit 29.1%) et une performance from downtown aux choux de la part des artilleurs habituels (Jamal Shuler 1/7, D.J. Cooper 2/6). Seul Adrian Uter a fait réellement le match qu'il souhaitait du côté de la Roca.

Pour l'ASVEL, après avoir tenu bon jusqu'au début du dernier quart, il était temps de passer à une vitesse supérieure. Trent Meacham va lancer les hostilités de loin mais Jamal Shuler répondra aussitôt en inscrivant pour sa part son premier (et unique) panier derrière l'arc. Monaco ne lâche rien et reprend même brièvement les commandes... David Lighty en joueur expérimenté va montrer la voie aux locaux, aidé de Darryl Watkins et appuyé par Casper Ware (il aime bien les fins de match le coquin !) aux lancers puis avec un 3 pts qui a scellé la victoire à quelques secondes de la fin du match.

Du côté des stats...

Watkins 11 pts - 8 rebonds - 17 d'évaluation, David Lighty 11 pts, Charles Kahudi pas en réussite ? Pas de soucis, "l'Homme" s'est mêlé à la lutte aux rebonds avec brio (5 pts - 10 rebonds et 14 de notation). Casper Ware (photo) 11 pts.

Adrian Uter 21 pts, D.J. Cooper 8 pts - 5 rebonds - 5 passes, 11 pts pour Sergii Gladyr.

Les lancers ont guidé la rencontre avec 25/34 pour l'ASVEL et 19/28 pour Monaco.

Ailleurs sur le web
Votre avis ()