Pascal Donnadieu - Coach JSF Nanterre : ''Une équipe c’est un équilibre fragile''

Hier au soir, JSF Nanterre s'est lourdement incliné à la maison face à la JDA Dijon sur le score de 52 à 72. L'absence de Gerald Robinson, la contre-performance de Mykal Riley et des autres joueurs US ont fait que l'équipe Francilienne n'a pas trouvé le chemin pour contrecarrer les plans de Laurent Legname et de ses hommes. Voici la réaction de Pascal Donnadieu, Coach des JSF Nanterre :

Une équipe c’est un équilibre fragile. Malheureusement, l’absence de Gerald a complètement déséquilibré le jeu d’attaque. On a été court en rotation car on tourne à 7-8. On fait notamment un très mauvais deuxième quart-temps même si en fin de match on a essayé de réagir. J’aurais préféré offrir un meilleur spectacle mais on fait avec les moyens du bord. Ce soir on avait de grosses circonstances atténuantes. Est-ce qu’on va recruter un pigiste pour Gerald ? Pour être honnête, il n’y a personne sur le marché et on ne recrutera pas pour recruter. L’absence de Gerald on fera avec, il faut s’organiser, ne pas pleurnicher, c’est comme ça. Warren Racine a montré des choses très intéressantes ce soir. Le travail paie, il doit confirmer mais c’est bien, ça fait partie des objectifs du club de faire jouer les jeunes. La Leaders Cup ? On ne se fait pas d’illusion. C’est très dur d’enchaîner et de gagner trois matchs de très haut-niveau comme ça alors cela le sera encore plus dur sans Gerald Robinson.

Source et autres réactions sur : http://www.jsfnanterre.com