Le jeune Sekou Doumbouya quitte l'INSEP et rejoint Poitiers

Sekou Doumbouya n'aura passé qu'une saison au Centre Fédéral. Il n'a pas été conservé pour des raisons extra-sportives et a pris la direction de Poitiers en Pro B. Avec 10,5 points de moyenne en NM1 à seulement 15 ans, il est un des grands espoirs du basket français.

Ruddy Nelhomme ne s'y trompe pas. Il vient de recruter un des plus grands espoirs du basket français. Joueur majeur du Centre Fédéral la saison passée en Nationale 1 à seulement 15 ans, Sekou Doumbouya (2,02 m) vient de s'engager à Poitiers avec comme objectif de toucher déjà au haut niveau français. Sa polyvalence accompagnée de sa fougue vont sûrement être un nouvel atout pour le PB86. Il n'a malheureusement pas été conservé par le Centre Fédéral après une très belle saison sur le plan individuel (10,5 points, 3,3 rebonds pour 9 d'évaluation en 22 minutes de moyenne), mais des désagréments extra-sportifs qui lui ont coûté sa place dans le groupe. 

 

Formé à Fleury-les-Aubrais, le jeune ailier a d'ailleurs été le premier joueur de la génération 2000 à fouler un parquet des trois premières divisions françaises. Il sera également un des premiers, voire le premier joueur de sa génération à jouer en Pro B. La preuve que Sekou Doumbouya est un des plus grands espoirs de sa génération. Un joueur déjà annoncé en NBA d'ici quelques années, alors qu'il ne joue au basket que depuis... 3 ans ! Espérons pour Ruddy Nelhomme que sa pioche est la bonne et qu'il aidera Poitiers, en sortie de banc, à remporter quelques matchs qui mèneront le club jusqu'aux playoffs de Pro B.