Kim Tillie : le joker intérieur de l’Équipe de France et l'avenir des bleus

Cet été, la famille Tillie voit bleu.

Laurent, le père et sélectionneur de l'équipe de France de Volley-ball, et Kevin (25 ans), le cadet de la fratrie, ont brillamment remporté la Ligue Mondiale au Brésil en battant nettement la Serbie en finale (3-0). De son coté, Killian (17 ans), le benjamin, a joué le Championnat d'Europe U18 avec les Bleuets en Grèce - défaite en quart de finale 67-59 contre les Grecs - en dépit d'une saison tronquée par les blessures (8 matches disputés en Nationale 1 avec le Centre Fédéral).

 

Pour sa part, l’aîné, Kim (27 ans), participe à la préparation des Bleus en vue de l'Euro 2015 en septembre. L'ancien Villeurbannais n'a qu'une infime chance de prendre part à cette compétition et sera très probablement écarté de la sélection comme lors des étés précédents (préparation à l'Euro 2013 et à la Coupe du Monde 2014). L'année dernière, le joueur de Vitoria avait "profité" de la blessure de Ian Mahinmi pour réintégrer la sélection et participer à la 3ème place mondiale inespérée des Bleus en Espagne.

 

Lorsque Kim Tillie effectue la préparation, les hommes de Vincent Collet réussissent une grande compétition. Il serait donc judicieux de miser sur un succès de la bande à Tony Parker à l'Euro ! Avec le code promo PMU sur http://bonus-malin.info/code-promotionnel-pmu/, vous pourrez profiter tenter un pari sans risque sur PMU.fr

 

L'été dernier, l'ailier fort a rejoint le club espagnol de Vitoria, un habitué de l'Euroligue, après deux saisons convaincantes à Murcie (12,4 points et 5,2 rebonds de moyenne lors de la saison 2013-14 en Liga Endesa). Dans le club basque, ses statistiques ont logiquement baissé avec un temps de jeu plus réduit (7,2 points et 4,3 rebonds de moyenne en Liga Endesa et 5,5 points et 4,6 rebonds en Euroligue).

 

Néanmoins, l'ancien joueur de l’Université d'Utah (NCAA) gagne de l'expérience et progresse en évoluant en Euroligue dans une équipe compétitive. Vitoria a ainsi échoué de peu à une qualification en quart de finale de l'Euroligue lors du Top 16. Kim Tillie a également profité d'un temps de jeu plus conséquent lors de la dernière journée de Liga Endesa pour montrer son adresse offensive avec 22 points contre Monbus Obradoiro. Dans le Pays basque, le natif de Cagnes-sur-Mer évolue avec un autre membre de l’Équipe de France, Fabien Causeur. L'arrière de Vitoria a quitté prématurément le groupe France en raison d'une infection à l’œil gauche.

 

Chez les Bleus, Kim Tillie est barré par les indéboulonnables Florent Piétrus (34 ans) et Boris Diaw (33 ans) et, le pivot Alexis Ajinça est de retour pour cette campagne limitant les places à l'intérieur. Cet été, il doit également sa participation à la préparation de l'Euro à la blessure du Limougeaud Adrien Moerman (fracture à à la main droite) lors de la finale de Championnat de France. Néanmoins, le sélectionneur Français, Vincent Collet, est amplement satisfait de ses prestations et ne manque pas d'évoquer sa progression. Lors de la Coupe du Monde 2014, l'intérieur a pris part à quatre matches lors de la phase qualificative avant de rester sur le banc lors de la phase finale. Kim Tillie a notamment marqué 10 points lors du large succès des bleus contre l’Égypte (94-55).

 

Le joueur de Vitoria représente l'avenir des Bleus au poste d'ailier fort lorsque Piétrus et Diaw quitteront la sélection. Kim Tillie est de la même génération que Nicolas Batum, Alexis Ajinca, Adrien Moerman, Edwin Jackson et Antoine Diot. Ces joueurs ont remporté le Championnat d'Europe junior en 2006.